1 min de lecture Amérique latine

Guatemala : des chercheurs découvrent des cités mayas enfouies dans la jungle

Une trentaine de chercheurs ont mis au jour un réseau de cités mayas au Guatemala, dont la surface est bien plus large que ce qui était considéré jusqu'à présent, relate le magazine "National Geographic".

Une vue du Parc national de Tikal, au Guatemala
Une vue du Parc national de Tikal, au Guatemala Crédit : KOBY DAGAN/VWPics/SIPA
109996784729281669890
Clarisse Martin
Journaliste

Il ne s'agit pas des mystérieuses cités d'or, mais c'est une grande découverte. Un vaste réseau de cités antiques de la civilisation maya a été mis au jour au Guatemala par une trentaine de chercheurs issus d'un consortium international grâce aux nouvelles technologies. L'histoire est rapportée dans les colonnes du magazine National Geographic, repérée par Le Parisien.

Une "découverte majeure" dans l'histoire de l'archéologie, selon les chercheurs. Les ruines de plus de 60.000 habitations, routes et autres constructions humaines ont ainsi été dévoilées. Pendant des siècles, elles sont restées enfouies dans l'épaisse jungle qui s'épanouit au nord du pays d'Amérique centrale.


Pour parvenir à cette découverte, aucun arbre n'a toutefois été abattu. Les images ont été révélées grâce à un balayage laser, qui a ôté la forêt sur les cartographies, puis reconstitué en 3D les ruines mayas.

À lire aussi
Des douaniers américains, des patrouilleurs des frontières et des policiers anti-émeute participent à un exercice de sécurité à la frontière sur le pont international américano-mexicain, vu de Ciudad Juarez (Mexique), le 29 octobre 2018 Amérique du Nord
Pourquoi la situation se tend à la frontière entre les États-Unis et le Mexique ?

Pour l'archéologue Thomas Garrison, membre du consortium qui a réalisé ce tour de force, cette découverte démontre que la surface et la densité de la population qui vivait dans cette zone ont été "grossièrement sous-estimées".

Les chercheurs évaluent le nombre de personnes vivant à la période classique maya, entre 250 et 900 après Jésus-Christ, aux alentours de 10 à 15 millions de personnes, au lieu de 5 jusque-là. Près de 2.100 kilomètres carrés ont ainsi été cartographiés pour parvenir à ce résultat. "L'ambition et l'impact de ce projet sont juste incroyables", a salué Kathryn Reese-Taylor, une archéologue spécialiste des Mayas qui n'était pas associée aux recherches, dans les colonnes du National Geographic.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amérique latine Histoire Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792109248
Guatemala : des chercheurs découvrent des cités mayas enfouies dans la jungle
Guatemala : des chercheurs découvrent des cités mayas enfouies dans la jungle
Une trentaine de chercheurs ont mis au jour un réseau de cités mayas au Guatemala, dont la surface est bien plus large que ce qui était considéré jusqu'à présent, relate le magazine "National Geographic".
https://www.rtl.fr/actu/international/guatemala-des-chercheurs-decouvrent-des-cites-mayas-enfouies-sous-la-jungle-7792109248
2018-02-02 21:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/o962JSKbHNiITzjxoL02AQ/330v220-2/online/image/2018/0202/7792109485_une-vue-du-parc-national-de-tikal-au-guatemala.jpg