1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Grèce : pas d'accord attendu ce vendredi faute de progrès suffisants
1 min de lecture

Grèce : pas d'accord attendu ce vendredi faute de progrès suffisants

Les négociations avec ses créanciers n'ayant pas suffisamment avancées, Bruxelles exclut tout accord sur la Grèce lors de la réunion de l'Eurogroupe.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras le 23 avril 2015 à Bruxelles.
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras le 23 avril 2015 à Bruxelles.
Crédit : OHN THYS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alors que la réunion de l'Eurogroupe à Riga sur la Grèce allai débuter, la Commission européenne a écarté la possibilité de parvenir ce vendredi 24 avril à un accord. Bruxelles estime que le pays n'a pas fait assez de progrès dans le cadre de ses négociations avec ses créanciers.

"Les progrès dans les négociations techniques ne sont pas suffisants pour parvenir à un accord durant cet Eurogroupe à Riga", a déclaré Valdis Dombrovskis, le vice-président de la Commission en charge de l'Euro, à son arrivée à la réunion. Les discussions techniques doivent donc se poursuivre", a-t-il ajouté. "Du point de vue de la Commission, c'est de loin la meilleure option pour en finir avec le programme d'aide actuel, il est important que chaque partie respecte ses engagements, y compris la Grèce", a indiqué M. Dombrovskis.

Le message est 'accélérons'. Nous n'avons pas encore les moyens d'avancer vers une conclusion

Pierre Moscovici, commissaire européen en charge des Affaires économiques

"Le message est 'accélérons'. Nous n'avons pas encore les moyens d'avancer vers une conclusion", a renchéri Pierre Moscovici, le commissaire européen en charge des Affaires économiques. Il y a "un sentiment d'urgence que nous voulons transmettre. Le message sera passé aux autorités grecques".

À court d'argent, la Grèce peine à trouver un compromis avec ses créanciers sur les réformes que ces derniers réclament avant de lui verser la dernière tranche de prêts de 7,2 milliards d'euros de son plan de sauvetage financier. Athènes devait présenter une liste de réformes et la faire approuver par ses créanciers d'ici fin avril pour obtenir le versement de la somme.

À lire aussi

"Le mois d'avril n'est pas encore fini", a indiqué de son côté Jeroen Dijsselbloem, le patron de l'Eurogroupe, estimant toutefois qu'il "y a un grand sentiment d'urgence". "Je vais écouter les institutions (créancières de la Grèce, ndlr) en premier lieu aujourd'hui. J'ai eu vent de nouvelles positives la semaine dernière mais je dois en savoir plus", a-t-il indiqué.


La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.