2 min de lecture Politique

Général iranien tué en Irak : pour Hollande, "Trump a mis le monde en danger"

Pour l'ancien chef de l'État français, Donald Trump a pris une décision "plus que malencontreuse" en éliminant Qassem Soleimani lors d'un raid.

L'ancien président de la République François Hollande à Paris, en 2017
L'ancien président de la République François Hollande à Paris, en 2017 Crédit : Angelos Tzortzinis / AFP
Marie Gingault et AFP

"La décision qu'a prise Donald Trump est plus que malencontreuse, elle est grave et à un moment il faut le dire". C'est en ces termes qu'a réagi François Hollande à propos du raid américain qui a tué un général iranien en Irak. "On ne peut pas être dans la même solidarité à l'égard de ce qui vient de se produire, qui est une escalade extrêmement dangereuse", a ajouté l'ancien locataire de l'Élysée sur France Culture.. 

Vraisemblablement en désaccord avec la méthode Trump, François Hollande à tenu à faire part de son indignation et a utilisé des mots forts. "Je pense que Donald Trump, depuis qu'il est président des États-Unis, a mis le monde en danger", a ainsi déclaré l'ex-chef d'État. 

Le socialiste a pris ses distances avec son successeur Emmanuel Macron, qui a assuré dimanche à son homologue américain son "entière solidarité avec les alliés"François Hollande contraste : "Si on ne le dit pas suffisamment, on ne pourra pas faire avancer la cause qui est la nôtre, c'est-à-dire d'une Europe qui a des valeurs, qui a des principes, et d'une France qui sait à un moment s'opposer à ce type de dérives."

Quelles répercussions ?

"Bien-sûr que l'Iran a commis des actes tout à fait dangereux, crée une tension dans la région", a poursuivi l'ancien président. Même si François Hollande reconnait le tort de l'Iran dans ce conflit, il n'en reste pas moins nuancé quant au bombardement aérien organisé par Trump : "Ce n'est pas parce que nous considérons que l'Iran commet des actes graves dans la région qu'il faut se mettre à ce niveau et utiliser des moyens comparables." 

À lire aussi
Le premier tour des élections municipales s'est tenu dimanche 15 mars 2020 dans un contexte de crise sanitaire élections municipales
Les infos de 18h - Municipales 2020 : LaREM s'allie à la droite et la gauche fait front

"Le rôle de la France, c'est aussi à un moment de dire les responsabilités. Ajoute l'ex-président français. Celle de l'Iran, elle est là, elle est lourde, mais aussi de dire aux États-Unis qu'on ne commet pas des actes de cette nature sans en mesurer les conséquences". 

Après la mort de son général, Qassem Soleimani, le 3 janvier dernier, l'Iran a promis une "riposte militaire", une "dure vengeance" qui frappera "au bon endroit et au bon moment". Donald Trump a averti que les États-Unis avaient sélectionné 52 sites en Iran et les frapperaient "très rapidement et très durement" si jamais la République islamique s'attaquait au personnel américain ou à l'un de ses sites.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique États-Unis Iran
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants