1 min de lecture Israël

Gaza : une Palestinienne tuée par l'armée israélienne

Une Palestinienne de 57 ans, victime d'une maladie mentale, a été tuée par des tirs de l'armée israélienne.

Un soldat israélien face à un militant portant un drapeau de la Palestine, le 14 février 2014. (archives)
Un soldat israélien face à un militant portant un drapeau de la Palestine, le 14 février 2014. (archives) Crédit : AFP PHOTO/MUSA AL-SHAER
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une Palestinienne a été tuée dans le sud de la bande de Gaza à l'aube samedi 1er mars par des tirs de l'armée israélienne près de la frontière, selon le ministère de la Santé du gouvernement Hamas qui contrôle l'enclave palestinienne. 

"Le corps de Amena Atiyyeh Qdeih, âgée de 57 ans, a été découvert près de la frontière dans la localité de Khazaa", à Khan Younès, a indiqué le porte-parole du ministère précisant que la victime était "malade mentale" et qu'elle a été "tuée par des tirs de l'armée israélienne".

"Qdeih a été atteinte de plusieurs balles", a-t-il ajouté, précisant que "les ambulanciers n'avaient pu l'évacuer dans l'immédiat en raison des tirs israéliens dans la zone frontalière". Selon des témoins, la victime, qui "souffrait de troubles psychologiques et mentaux, s'était rendue dans la nuit dans un secteur proche de la frontière" israélienne, ajoutant que "les soldats israéliens ont tiré sur elle (...) et fait usage de bombes éclairantes".

Usage de bombes éclairantes

Une porte-parole militaire israélienne a pour sa part expliqué que "plusieurs suspects s'étaient approchés de la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza dans la nuit de vendredi à samedi". "Les soldats ont demandé aux suspects de reculer et ont effectué des tirs d'avertissement. Comme les suspects continuaient d'avancer, les soldats ont tiré vers leurs jambes et ont touché un d'entre eux", a ajouté la porte-parole.

À lire aussi
La ville de Téhéran, en Iran. Iran
Les infos de 18h - Iran : ce que l'on sait de la mort du numéro deux d'Al-Qaïda

Après un an de calme relatif, la multiplication ces dernières semaines des incidents frontaliers, des tirs de roquettes de Gaza vers Israël et des raids israéliens font planer la possibilité d'un nouveau conflit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Israël Palestine Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants