1 min de lecture Russie

G8 : l'expulsion de la Russie ne serait "pas une tragédie", selon Lavrov

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que la sortie de son pays du G8 ne poserait pas problème.

Le chef de la diplomatie russe au sommet sur la sécurité nucléaire à La Haye, le 24 mars 2014 / AFP / YVES HERMAN
Le chef de la diplomatie russe au sommet sur la sécurité nucléaire à La Haye, le 24 mars 2014 / AFP / YVES HERMAN
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Sergueï Lavrov a estimé ce lundi 24 mars qu'une éviction de la Russie du groupe des grandes puissances du G8 ne serait "pas une grande tragédie".
"Si nos partenaires occidentaux pensent que ce format est dépassé, qu'il en soit ainsi", a déclaré le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence de presse. "Nous ne nous accrochons pas à ce format et pour nous, ce n'est pas une grande tragédie si (le G8) ne se réunit pas."

"Club informel"

"Le G8 est un club informel. Personne ne peut expulser quelqu'un d'autre", a-t-il dit, ajoutant néanmoins que la Russie estimait que cela n'est "pas un problème". "Cela devrait être reconnu que la Crimée a un droit à l'auto-détermination."

Cela devrait être reconnu que la Crimée a un droit à l'auto-détermination.

Sergueï Lavrov
Partager la citation

La décision de demander le rattachement à la Russie, a poursuivi Sergueï Lavrov, "a pris effet aussi bien pour le peuple de Crimée que pour nous". Les dirigeants du G7, réunis ce lundi en fin de journée à la demande de Barack Obama, devaient discuter de l'opportunité d'exclure la Russie du club fermé des pays les plus riches, le G8, où elle avait été admise en 1998.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Info International
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants