2 min de lecture Allemagne

G20 : à Hambourg, sommet sous haute tension, de nouveaux heurts violents

DIAPORAMA - Les forces de l'ordre ont demandé des renforts d'autres unités dans le pays pour faire face aux attaques violentes des manifestants.

G20 : manifestations à Hambourg Crédits : AFP | Date : 07/07/2017
13 >
G20 : manifestations à Hambourg Crédits : AFP | Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
G20 : manifestations à Hambourg Date : 07/07/2017
1/1
Amélie James
Amélie James
et Benjamin Sportouch

À Hambourg, la tension reste palpable. Les affrontements entre policiers et manifestants continuent, plongeant la ville dans le chaos. 

Une situation que décrit à l'AFP, un habitant de la ville portuaire : "Cela fait une semaine qu'on entend les hélicoptères en permanence, les bus sont à l'arrêt, les gens laissent leurs voitures garées chez eux et pour la première fois en Allemagne, je prends mon passeport avec moi en sortant" pour les contrôles policiers", proteste-t-il à l'AFP. 

"On commence à sentir ce que peut être la vie dans une vraie zone de guerre", continue ce riverain de 53 ans. 

Après les affrontements de jeudi soir, les manifestations ont repris vers 7h, avec pour objectif de perturber l'ouverture officielle du sommet des plus grands pays industrialisés et émergents, en bloquant l'arrivée des délégations. Plusieurs cortèges ont d'ailleurs été ralentis dès leur arrivée sur les lieux. Les pneus de véhicules de la délégation canadienne ont été crevés, selon les forces de l'ordre. 

"Soulager les forces déjà engagées"

À lire aussi
Un uniforme de l'armée allemande (illustration) Allemagne
Allemagne : les rabbins autorisés à officier dans l'armée

Jets de cocktails molotov, incendies de voitures de patrouille, dégradation de magasins... La police doit faire face à des attaques massives de groupes violents. Les agents ont, dans un premier temps, riposté avec des canons à eaux et du gaz lacrymogène. 

Pris à partie par plusieurs personnes, un policier a effectué "un tir de sommation" pour se dégager avant de prendre la fuite, a déclaré la police. Sur son compte Twitter, la police de Hambourg a détaillé l'altercation. "Un policier a été attaqué par des personnes violentes dans le quartier de Schanzenviertel et a procédé à un tir de sommation." Le policier s'est ensuite réfugié dans un magasin.

Mise à rude épreuve, la police fédérale a demandé des renforts d'autres unités dans le pays. Le but étant de "soulager les forces déjà engagées". 20.000 policiers venus de toute l'Allemagne étaient déjà déployés dans la grande cité portuaire à l'occasion ce sommet placé sous haute tension.

100.000 manifestants attendus à Hambourg

Un dernier bilan de la police communiqué ce matin évoquait 111 personnes blessées parmi les forces de l'ordre. On ne connaît pas encore le nombre de blessés du côté des manifestations. Les policiers ont procédé à l'arrestation de 29 personnes. Parmi elles, 15 ont été placées en garde à vue.

Jusqu’à 100.000 manifestants sont attendus sur plusieurs jours, en marge du sommet du G20 marqué vendredi par la première rencontre entre les présidents américain, Donald Trump, et russe, Vladimir Poutine. Un face-à-face particulièrement attendu.

>
G20 à Hambourg, sommet sous haute tension, de nouveaux heurts violents Crédit Image : RTL | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Sommet du G20 Hambourg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants