1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Fusillade à Orlando : l'échange tragique de SMS entre une mère et son fils pris en otage au Pulse
2 min de lecture

Fusillade à Orlando : l'échange tragique de SMS entre une mère et son fils pris en otage au Pulse

Enfermé dans les toilettes de la boite gay attaquée à Orlando, Eddie a écrit à sa mère pour la prévenir qu'un "terroriste" y avait fait de nombreuses victimes.

Les hommages se multiplient après l'attaque d'une boite gay à Orlando aux États-Unis
Les hommages se multiplient après l'attaque d'une boite gay à Orlando aux États-Unis
Crédit : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Marie-Pierre Haddad

Il s'appelait Eddie. Le jeune homme, âgé de 30 ans, se trouvait dans la boite de nuit gay, Le Pulse, à Orlando, quand Omar Seddique Mateen y est entré et a tiré dans la foule. L'horreur a débuté à 2h02 et c'est à 5h du matin que les forces de l'ordre sont intervenues et ont abattu le terroriste. Durant ces longues heures, l'attaque s'est transformée en prise d'otages et s'est soldée par un bilan provisoire faisant état de 50 morts et 53 blessés

Quelques instants avant de commettre ce massacre, le terroriste présumé avait appelé les secours pour prêter allégeance à Daesh. Le groupe jihadiste a revendiqué l'attaque commise par "un soldat du califat", via sa radio officielle. "Dieu a permis au frère Omar Mateen, un des soldats du califat en Amérique, de mener une ghazwa (terme islamique pour désigner une attaque) durant laquelle il est parvenu à entrer dans une boîte de nuit des sodomites dans la ville d'Orlando (...) et à tuer et blesser plus de 100 d'entre eux".

Des messages échangés pendant 45 minutes

De nombreuses personnes présentes sur les lieux ont pu communiquer avec l'extérieur afin de prévenir leurs proches de l'attentat. C'est le cas d'Eddie. À 2h06, sa mère, Mina Justice, reçoit un SMS dans lequel ce comptable de 30 ans explique qu'il est pris au piège au Pulse, par des tirs. L'Associated Press a dévoilé les échanges déchirants, rapportés par The Guardian.

L'échange commence par "Maman, je t'aime" et est directement suivi par "Ils tirent dans la boite". Sa mère lui demande si tout va bien. Le jeune homme lui précise qu'il est enfermé dans les toilettes et lui demande d'appeler la police. Ensuite, un message glaçant est envoyé à 2h08 : "Je vais mourir" et 29 minutes plus tard "Appelle-les Maman", "Maintenant". Mina Justice lui demande s'il y a des victimes et la réponse de son fils ne fait plus aucun doute : "Beaucoup. Oui". 

C'est un terroriste

Eddie, victime de l'attentat à Orlando aux États-Unis
À lire aussi

À 2h46, Eddie écrit : "Suis toujours dans les toilettes. Il nous tient. Il faut qu'ils viennent nous chercher", "Vite", "Il est dans les toilettes avec nous", "Dans les toilettes des femmes". Son dernier message envoyé sera : "C'est un terroriste". Sa mère est restée plus de quinze heures sans nouvelles de son fils. "Son nom n'a pas encore été donné et ça me fait peur. C'est juste que... C'est juste que j'ai un pressentiment. un mauvais pressentiment", confiait-elle à Associated Press. Depuis, le nom de son fils figure parmi les victimes, selon la liste diffusée par la Ville d'Orlando

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/