1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Français assassiné au Mexique : une cargaison de grands crus dérobée
3 min de lecture

Français assassiné au Mexique : une cargaison de grands crus dérobée

Le Français retrouvé sans vie samedi 28 novembre semble avoir été assassiné à cause de la cargaison de grands crus qu'il transportait.

Un policier à Mexico (Mexique), (image d'illustration)
Un policier à Mexico (Mexique), (image d'illustration)
Crédit : PEDRO PARDO / AFP
Ryad Ouslimani & AFP

Samedi 28 novembre, le corps d'un ressortissant français a été retrouvé sans vie dans les environs de la ville de Mexico, capitale du Mexique. Disparu depuis la veille, il avait été découvert inanimé à côté d'un autre corps. Dimanche, les autorités mexicaines ont indiqué que l'agression des deux victimes serait liée à la livraison de vins de grands crus qu'effectuait le Français, avec son associé. 

Âgé de 45 ans, Baptiste Lormand disposait de la nationalité mexicaine et était le propriétaire du Surtidora Don Batiz, un restaurant situé à Polanco, un quartier chic proche du centre-ville de Mexico, fréquenté par les hommes d'affaires, les étrangers et autres diplomates. Un autel composé de fleurs blanches et de bougies a été érigé devant la façade de l'établissement où se pressaient dimanche les curieux prenant des photos et faisant le signe de croix.

Le corps de Baptiste Lormand et celui de son associé mexicain ont été retrouvés dans le sud de la ville, les mains attachées dans le dos, sur un chemin de terre de la municipalité de Tlapan vers 2h00 sur matin. De multiples ecchymoses ont été observées sur le corps de la victime ainsi que des traces de sang sur le crâne. 

Des vidéos ont retracé l'itinéraire des victimes

"Apparemment, les deux hommes ont été dépouillés de bouteilles de vin d'une grande valeur marchande", a indiqué dimanche lors d'une conférence de presse le secrétaire à la sécurité de la ville, Omar Garcia Harfuch. Il a aussi souligné qu'à ce stade de l'enquête ouverte dès vendredi avec la publication d'un avis de recherche, il n'y a aucune indication montrant que les deux hommes ont été enlevés ou séquestrés.

À lire aussi

Selon ce responsable, Baptiste Lormand, un solide gaillard de 1,92 m et de 93 kg, a été porté disparu le vendredi 27 novembre. "Grâce aux caméras de surveillance, nous savons qu'il a été vu pour la dernière fois le 26 novembre sortant de son domicile à Polanco, seul à bord de sa voiture, une Mitsubishi noire, en direction de Tlalpan", a précisé Omar Garcia Harfuch.

"Une fois la Mitsubishi parvenue dans la zone, un autre véhicule a été repéré par les caméras de surveillance, de couleur blanche, conduit par son associé mexicain", a-t-il poursuivi. "Le samedi 29 novembre à 2h00 du matin, les deux corps sans vie ont été retrouvés. L'un d'eux a clairement été identité comme étant celui du Franco-Mexicain", a ajouté le représentant des autorités locales.

Le porte-parole du Procureur général de la ville de Mexico, Ulises Lara Lopez a ainsi fait valoir que les deux associés avaient cessé de recourir aux services de coursiers-livreurs "afin de réduire les coûts élevés de frais de transports à cause de la pandémie de Covid-19" qui fait rage au Mexique. "Tout porte à croire qu'on en voulait à leur marchandise. C'est l'une des pistes principales que suivent les enquêteurs", a ajouté le porte-parole lors d'un point presse.

La maire veut rassurer les commerçants du quartier

À cette heure, la valeur totale de la marchandise volée n'a pas encore été estimée, mais les enquêteurs ont expliqué que ce n'est pas la première fois que ce modus operandi est appliqué dans le contexte de la vente de boissons alcoolisées à Mexico. Du côté de la maire de la ville, Claudia Sheinbaum a indiqué avoir appelé son excellence Jean-Pierre Asvazadourian, ambassadeur de France au Mexique arrivé en fonction mi-octobre. 

"Ces homicides nous préoccupent beaucoup. J'ai appelé l'ambassadeur pour lui exprimer notre solidarité, l'assurer que nous faisons tout pour mener l'enquête à son terme et rendre justice", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse. Claudia Sheinbaum a tenu à préciser qu'elle avait voulu s'adresser aux médias "afin d'éviter la propagation de fausses nouvelles" autour de cet assassinat.

L'élue se rendra lundi dans le quartier huppé de Polanco. Elle souhaite s'y adresser aux commerçants sur place, où pullulent les bars branchés ainsi que les voitures et boutiques de luxe. Sur les réseaux sociaux, des Français résidant à Mexico se sont émus de la mort de Baptiste Lormand. Une marche est prévue lundi à Polanco afin de protester contre le regain de violence à Mexico.

Le nombre d'homicides ne cesse d'augmenter au Mexique depuis 2006. Il a dépassé les 30.000 victimes en 2019, selon des chiffres officiels, pour un total de près de 300.000 morts au cours des 15 dernières années.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/