1 min de lecture États-Unis

Felicity Huffman et Lori Loughlin inculpées dans un scandale de corruption universitaire

Une cinquantaine de personnes, dont les actrices Felicity Huffman et Lori Loughlin, sont impliquées dans ce scandale de pots de vin versés pour que le dossier d'étudiants soit accepté dans de prestigieuses universités des États-Unis.

La prestigieuse université de Yale aux États-Unis.
La prestigieuse université de Yale aux États-Unis. Crédit : Yana Paskova / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Deux actrices hollywoodiennes, ont été inculpées mardi 12 mars dans une affaire de pots de vin versés à des intermédiaires pour obtenir des places dans des universités prestigieuses pour leurs enfants. Il s'agit de Felicity Huffman rendue célèbre pour son rôle de Lynette Scavo dans la série Desperate Housewives et Lori Loughlin connue pour avoir été la tante Becky dans la série La Fête à la Maison.

Selon l'acte d'accusation, des intermédiaires auraient falsifié les dossiers de ces enfants, dont leurs résultats à des examens, afin de faciliter leur admission pour le compte de prestigieux clients, notamment les deux comédiennes américaines.

À la tête de ce réseau, William Singer a été inculpé de quatre chefs d'accusation différents, dont extorsion et blanchiment, et devait plaider coupable devant un magistrat mardi après-midi. L'organisation criminelle aurait reçu 25 millions de dollars au total de parents désireux de voir leurs enfants admis dans des universités prestigieuses.

Une cinquantaine d'inculpations

Au total, une cinquantaine de personnes ont été inculpées. Parmi eux, 33 parents pour avoir eu recours aux services de William Singer, moyennant le paiement de sommes comprises entre 200.000 et 6,5 millions de dollars.

À lire aussi
Un homme tenant son téléphone portable (illustration). États-Unis
États-Unis : un message d'alerte au séisme sur téléphone en cas de secousses

Les entraîneurs et les conseillers d'admission privés ont quant à eux reçu des millions de dollars pour aider les étudiants à être admis comme athlètes à Yale, Georgetown, Stanford, l'université de Californie du Sud (USC), Texas, UCLA et Wake Forest, quelles que soient leurs capacités académiques ou sportives, ont indiqué des responsables.

Lors d’une conférence de presse à Boston , le procureur américain Andrew E. Lelling a qualifié l’affaire de plus grand scandale d’admission à l’université jamais poursuivi par le ministère de la Justice.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Corruption Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants