1 min de lecture Santé

États-Unis : une militaire greffée d'une oreille cultivée dans son bras

Une militaire américaine a été greffée d'une oreille que les chirurgiens ont sculptée dans le cartilage de ses côtes et cultivée sur son avant-bras. Elle avait perdu son oreille gauche dans un accident de voiture en 2016.

Une militaire américaine a été greffée d'une oreille cultivée dans son avant-bras
Une militaire américaine a été greffée d'une oreille cultivée dans son avant-bras Crédit : US Army photo
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Une militaire qui avait perdu son oreille gauche dans un accident de voiture en 2016 a été greffée d'une nouvelle oreille. Les médecins ont en fait reconstitué l'organe dans le bras de la jeune femme, explique un communiqué de l'armée. Des reconstructions de ce type ont déjà été menées par des chirurgiens, mais c'est une première pour l'armée américaine.

En 2016, Shamika Burrage vient de rendre visite à sa famille dans le Mississippi et conduit pour rentrer au Texas, avec sa cousine, enceinte de 8 mois, assise sur le siège passager. Un pneu éclate, la voiture dérive alors sur plus de 200 mètres et fait plusieurs tonneaux.

Les deux passagères sont éjectées de l'habitacle. Si sa cousine parvient à s'en sortir quasiment indemne, Shamika Burrage souffre de plusieurs blessures et fractures, et perd son oreille gauche. Les médecins lui diront plus tard que si elle n'avait pas été prise en charge en moins de 30 minutes par les secours, elle n'aurait pas survécu.

Du cartilage prélevé sur les côtes

L'équipe médicale lui propose alors de lui reconstruire une oreille, plutôt que de lui poser une prothèse. "Je ne voulais pas le faire, explique-t-elle dans le communiqué, mais j'y ai réfléchi et je suis arrivée à la conclusion que ça pourrait être une bonne chose."

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

Pour mener à bien cette opération, les chirurgiens ont prélevé des morceaux de cartilage sur les côtes de Shamika Burrage, qu'ils ont sculpté en forme d'oreille avant de les implanter dans l'avant-bras, sous la peau, pour que des vaisseaux sanguins poussent autour du cartilage. 

Après quelques mois, ils ont retiré l'oreille du bras et l'ont greffée à la place de l'ancien organe de la militaire. Il lui reste encore deux opérations à faire, mais Shamika Burrage "est optimiste et excitée de finir la reconstruction", précise le communiqué de l'armée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé États-Unis Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants