1 min de lecture États-Unis

États-Unis : une enceinte connectée "témoin potentiel" d'un double meurtre

La justice réclame les enregistrements de cette enceinte "Écho", commercialisée par Amazon, qui était installée sur les lieux d'un double meurtre.

Enceinte Alexa "Echo" d'Amazon
Enceinte Alexa "Echo" d'Amazon Crédit : Grant HINDSLEY / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Le 27 janvier 2017, Christine Sullivan et son amie Jenna Pellegrini ont été poignardées à mort dans la cuisine de leur domicile du New Hampshire. L'homme interpellé peu après par la police, plaide non coupable. Vendredi 16 novembre, le procureur a fait savoir qu'une enceinte connectée Écho, commercialisée par Amazon, se trouvait dans la cuisine au moment du meurtre.

Alexa, l'assistant vocal d’Amazon, relié à cet enceinte, pourrait avoir enregistré des éléments utiles à l'enquête. Les juges pensent qu'il pourrait contenir des enregistrements de la scène ou de disputes qui auraient valeur de preuve. Un juge du New Hampshire a donc demandé à Amazon de lui fournir les données de l’enceinte.

Le porte-parole d'Amazon a fait savoir "qu'Amazon ne divulguera aucune information de ses clients sans une demande légale et valide". L'homme interpellé doit passer en jugement en mai 2019.

Un cas de figure possible en France

En France, tout élément susceptible de résoudre une affaire criminelle peut-être requis par le juge, qu'il soit publique ou privé. Cela comprend également les éventuels enregistrement d'une enceinte connectée si elle est retrouvée sur la scène du crime.

À lire aussi
Donald Trump, le 8 octobre 2019. États-Unis
Trump assure que sans lui, Hong Kong aurait été "anéanti en 14 minutes"

La seule limite et difficulté est que ces gadgets sont exclusivement fournis par des entreprises américaines comme Amazon, Google ou Apple. Les données sont stockées sur leurs serveurs, donc le juge français doit adresser une commission rogatoire internationale pour les obtenir. Un procédé long et coûteux.

En plus de ça, il n'y a aucune garantie de retour puisque ces entreprises ne sont soumises qu'à la loi américaine. En cas de blocage, le magistrat peut demander au ministère de la Justice de saisir le juge américain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis International Amazon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants