1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : une automobiliste enferme son fils dans le coffre pour aller le faire tester
1 min de lecture

États-Unis : une automobiliste enferme son fils dans le coffre pour aller le faire tester

Une enseignante texane a été arrêtée lundi 3 janvier pour avoir placé son fils de 13 ans, positif au coronavirus, dans le coffre de sa voiture.

Voiture de police au Texas (illustration)
Voiture de police au Texas (illustration)
Crédit : Sam Craft / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

Elle ne voulait pas risquer d'être contaminée à son tour. Une Américaine du Texas, qui avait enfermé son fils de 13 ans dans le coffre de sa voiture pour aller le faire tester, est l'objet de poursuites pénales mais également de témoignages de soutien qui se sont manifestés lundi 10 janvier.

Sarah Beam s'était rendue lundi 3 janvier au stade Pridgeon de Houston, où l'on peut se faire tester sans sortir de sa voiture. Au responsable du site, elle a expliqué venir pour son fils, positif au coronavirus lors d'un précédent test, mais avoir préféré le mettre dans le coffre de sa voiture. L'employée du site a demandé à voir l'adolescent et a ensuite précisé qu'aucun test ne serait effectué tant qu'il ne serait pas sur le siège arrière du véhicule.

La police, prévenue par l'employée et à l'aide de caméras de vidéo-surveillance, a arrêté samedi dernier cette enseignante pour présomption de mise en danger d'un enfant. Elle n'a été relâchée que le lendemain contre une caution de 1.500 dollars.

Lundi, d'anciens élèves de Sarah Beam ont accroché des mots autour de sa maison pour la soutenir et la défendre. Elle est "une vraie héroïne sans cape" écrit l'un d'eux, "une enseignante incroyable, une mère aimante, une femme inspirante". Sur des pancartes en carton accrochées à ses fenêtres, on pouvait également lire : "On vous soutient" et "on ne juge pas un livre par sa couverture".

À écouter aussi

Cette femme d'un peu plus de 40 ans était jusqu'à récemment enseignante dans un lycée de Houston mais est actuellement "en congé administratif". Les autorités judiciaires n'ont pas précisé quand elle sera entendue.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.