1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : Roy Moore, héros de la droite religieuse accusé d'abus sur mineur
1 min de lecture

États-Unis : Roy Moore, héros de la droite religieuse accusé d'abus sur mineur

Roy Moore, candidat républicain à un poste vacant au Sénat, a été accusé par quatre femmes d'agressions sexuelles qui auraient eu lieu il y a quarante ans.

États-Unis : un ultraconservateur candidat au Sénat accusé de pédophilie
États-Unis : un ultraconservateur candidat au Sénat accusé de pédophilie
Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Martin Planques & AFP

Chapeau de cow-boy visé sur le crâne et vêtu d'un gilet en cuir, Roy Moore détonne en meeting. À un mois de l'élection sénatoriale de l'Alabama, le Républicain était grand favori pour siéger au Sénat américain. Les cartes sont désormais rebattues alors qu'il est accusé par quatre femmes d'agressions sexuelles qui auraient eu lieu il y a quarante ans. L'une était âgée de 14 ans au moment des faits présumés. 

Cet ultra-conservateur et ultra-religieux candidat au Sénat américain est connu pour ses prises de position extrêmes. Il n'a notamment pas pu être président de la Cour Suprême d'Alabama parce qu'il avait refusé de reconnaître la légalité du mariage pour les homosexuels. Il est désormais accusé d'agressions sexuelles. Notamment par Leigh Corfman, âgée à l'époque des faits présumés de 14 ans. Elle a raconté en détails au Washington Post comment Roy Moore, alors substitut du procureur de 32 ans, l'avait invitée et emmenée chez lui à plusieurs reprises. Lors du premier rendez-vous, il l'aurait embrassée, a-t-elle dit à nos confrères américains. La deuxième fois, il lui a retiré son chemisier et son pantalon, et lui-même s'est déshabillé en sous-vêtements avant de la toucher à travers son soutien-gorge et ses sous-vêtements. Il aurait ensuite pris sa main pour tenter, en vain, de lui faire toucher son slip à lui. 

Le président Donald Trump s'attend à ce que le candidat à un poste de sénateur de l'Alabama se retire si les accusations d'attouchements pesant sur lui sont vraies, a déclaré vendredi 10 novembre la Maison Blanche. Des responsables et élus républicains avaient appelé jeudi 9 novembre Roy Moore à se retirer de la course. Le magistrat de 70 ans, lui, a nié les accusations formulées par les quatre femmes. Marié et père de quatre enfants, il a dénoncé dans un communiqué des accusations "complètement fausses, une attaque politique désespérée".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.