1 min de lecture Faits divers

Un "cold case" peut-être résolu grâce au film "Les Dents de la mer"

Le fils du romancier Stephen King affirme avoir identifié la victime d’un meurtre datant de plus de quarante ans grâce au mythique film d'horreur.

Le film "Les Dents de la mer" est sorti en 1975
Le film "Les Dents de la mer" est sorti en 1975 Crédit : FOTOS INTERNATIONAL/SIPA
Martin Planques
Martin Planques

Un film pour résoudre un "cold case"? C'est peut-être bien ce qui est en train de se produire aux Etats-Unis, révèle le Daily Telegraph. L'affaire en question est un meurtre classé, commis il y a 44 ans. Récemment, le fils du romancier Stephen King, Joe Hill, affirme avoir identifié la victime de ce crime datant de 1974 grâce... au mythique film d'horreur Les Dents de la mer, de Steven Spielberg.

La sordide affaire de "la Dame des dunes" n'a jamais était résolue : le 26 juillet 1974, le corps mutilé d’une jeune femme est découvert sur une plage de Provincetown, dans le Massachusetts. Il n'a jamais été identifié depuis mais Joe Hill est persuadé d'avoir découvert qui était la victime alors qu'il regardait Les Dents de la mer en 2015. Sur son blog, il raconte qu'une figurante du film ressemble comme deux gouttes d'eau à la "Dame des dunes". Les tenues sont également identiques. Le fils de Stephen King a déclaré avoir re-regardé le film plus de 25 fois avant de mener sa propre enquête pendant plusieurs années pour en arriver à cette conclusion.

Conclusion que Joe Hill affirme avoir confié à un agent du FBI : "Je pensais qu'il allait se moquer de moi. Mais (...) il m'a dit : tu sais, cela pourrait valoir le coup de creuser un peu plus ta théorie. Il pourrait bien y avoir quelque chose à en tirer". A suivre donc...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers États-Unis Steven Spielberg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants