1 min de lecture Naissance

États-Unis : un bébé prématuré de 300g rentre chez lui en bonne santé

Né prématurément au mois de juillet, le petit Connor ne pesait que 0,3 kg. Alors que les médecins lui donnaient peu de chances de survivre, il a pu quitter l'hôpital cette semaine, en bonne santé.

Né prématurément en juillet, le petit Connor ne pesait que 0,3 kg. Il était plus petit qu'une main. Crédits : John et Jamie Florio | Date : 12/04/2019
5 >
Né prématurément en juillet, le petit Connor ne pesait que 0,3 kg. Il était plus petit qu'une main. Crédits : John et Jamie Florio | Date : 12/04/2019
Le nourrisson était si petit que sa mère pouvait le tenir entre ses mains. Crédits : John et Jamie Florio | Date : 12/04/2019
Le nourrisson était si petit que sa mère pouvait le tenir entre ses mains. Crédits : John et Jamie Florio | Date : 12/04/2019
Après 270 jours d'hospitalisation, Connor a pu rentrer chez lui avec ses parents. Crédits : John et Jamie Florio | Date : 12/04/2019
Aujourd'hui âgé de huit mois, le petit Connor vit toujours sous assistance respiratoire. Crédits : John et Jamie Florio | Date : 12/04/2019
1/1
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu

Un enfant miraculé. Né prématurément en juillet, aux États-Unis, le petit Connor ne pesait que 300 g. Alors que les médecins le croyaient condamné, il a pu quitter l'hôpital au bout de 270 jours, le mardi 9 avril, rapporte l'émission d'ABC Good Morning America. Aujourd'hui âgé de 8 mois, le bébé "va vraiment bien", raconte son père, John Florio. "Il est encore sous traitement et sous oxygène. Il est gai et calme, il ne pleure pas beaucoup."

Connor est né en urgence par césarienne le 13 juillet 2018, au Centre médical de Westchester (État de New-York). Sa mère, Jamie, est alors enceinte de 26 semaines, soit environ six mois. Le bébé est immédiatement transféré aux soins intensifs de Maria Fareri, l'hôpital pour enfants voisin. Là-bas, les médecins lui diagnostiquent une maladie pulmonaire chronique et un retard de croissance intra-utérin.

Les médecins sont peu confiants. Ils l'annoncent aux parents : pour eux, le bébé a peu de chances de survivre.

Plus petit que la main de son père

"Connor ne faisait même pas la moitié du poids normal d'un fœtus de 26 semaines", explique le docteur Dennis Davidson, responsable de l'unité des nourrissons de l'hôpital pour enfants Blythedale, qui l'a accueilli durant les dernières semaines. "Il pesait 310 grammes. Son père pouvait littéralement le tenir dans sa main. Les bébés aussi petits ont vraiment peu de chances de survivre et pourtant, il y est arrivé".

À lire aussi
Un nouveau-né (illustration) naissance
Les infos de 7h - Grande-Bretagne : une grève des naissances pour sauver le climat

Les médecins aident le nourrisson à prendre du poids. Ils lui font également travailler son développement, notamment en l'incitant à s'amuser avec des jouets. Ils parviennent ainsi à le sauver. Aujourd'hui âgé de huit mois, le petit Connor pèse 4,8 kg. Il est encore en dessous de la normale pour un bébé de son âge, située entre 7 et 10,5 kg, mais son développement relève du miracle.

"C'est un peu grâce à nous mais surtout, sa famille a toujours été là", estime le docteur Dennis Davidson. "Et on ne peut pas lutter contre ça".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Naissance États-Unis Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants