1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis/Russie : des tensions après la chute d'un drone américain
1 min de lecture

États-Unis/Russie : des tensions après la chute d'un drone américain

La tension ne retombe pas après la chute d'un drone américain en mer Noire.

Les drones américains Reaper, d'une valeur de 15 millions d'euros, ont l'habitude de mener des actions de surveillance dans cette zone au-dessus de la mer Noire et les interactions avec les Russes sont très fréquentes dans cette partie du monde.
Les drones américains Reaper, d'une valeur de 15 millions d'euros, ont l'habitude de mener des actions de surveillance dans cette zone au-dessus de la mer Noire et les interactions avec les Russes sont très fréquentes dans cette partie du monde.
Crédit : AFP / Archives
États-Unis/Russie : des tensions après la chute d'un drone américain
00:01:20
Sophie Joussellin - édité par Damien Renoulet
Je m'abonne à la newsletter « Infos »

Un nouvel incident diplomatique en vue entre Washington et Moscou. Les États-Unis accusent en effet l'aviation russe d'avoir intercepté, puis abattu, un drone Reaper mardi 14 mars, dans la matinée, en mer Noire. Faux, rétorque le Kremlin. Moscou et Washington sont au moins d'accord sur une chose : c'est à celui qui retrouvera le premier cet engin militaire.

L'enjeu est important, déjà pour comprendre davantage ce qui a pu se passer, mais aussi parce que ce drone est un appareil de haute-technologie que les Américains ne veulent surtout pas voir tomber dans les mains des Russes. Le porte-parole de la Maison Blanche, John Kirby, a d'ailleurs déclaré que les autorités américaines "avaient pris des mesures pour que cela n'arrive pas", sans en dire davantage. 

L'appareil est équipé d'un matériel très sophistiqué, de capteurs ultra-modernes utilisés pour le renseignement, l'espionnage. Depuis mardi 14 mars, c'est la course. Le drone est en effet tombé à une soixantaine de kilomètres des côtes de la Crimée, donc à portée de navire de la flotte russe. 

Selon certains comptes Telegram, les Russes auraient déjà retrouvé des morceaux de l'appareil, mais rien n'est officiel. Côté occidental, des avions auraient décollé des bases de l'Otan pour tenter de repérer l'épave du drone.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires