1 min de lecture États-Unis

États-Unis : la tique tueuse asiatique s'attaque au bétail

La tique d'Asie est apparue il y a deux ans aux États-Unis. Elle s'attaque aux vaches, taureaux et autres animaux. Elle constitue également une menace pour l'Homme.

Tique (illustration)
Tique (illustration) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Nicolas Barreiro

Aux États-Unis, une certaine espèce de tique inquiète. Elle vient d'Asie et a été découverte sur le continent américain pour la première fois en 2017. La tique asiatique a été observée sur un mouton au New Jersey. Depuis elle prolifère à travers 10 États américains, principalement près de la côte Est.

La tique d'Asie, comme la plupart de ces insectes, s'accroche à l'animal et lui vole son sang. Seule elle ne commet pas beaucoup de dégâts, mais peut tout de même transmettre des maladies dangereuses pour l'Homme, comme la fièvre tachetée japonaise ou la maladie de Lyme.

Mais dès que cette espèce attaque sa proie à plusieurs, les conséquences peuvent être plus graves. Il y a quelques semaines, un taureau était retrouvé mort en Caroline du Nord. Il avait plus de 1.000 tiques sur lui indique le site All That's Interesting. Il s'agit du 5e bovin tué par cette espèce aux États-Unis. Ces insectes pourraient s'en prendre à un humain de la même manière. 

2.000 oeufs pondus en quelques semaines

La tique asiatique a la particularité de se reproduire très rapidement. Une femelle a la capacité de pondre jusqu'à 2.000 œufs en seulement quelques semaines. Ce qui explique sa prolifération actuelle aux États-Unis et l'inquiétude du gouvernement.

À lire aussi
Donald Trump, le 2 octobre 2019 États-Unis
Enquête en destitution : Donald Trump "envisage sérieusement" de témoigner

La première personne mordue par cet insecte, un new-yorkais de 66 ans, est immédiatement allé vérifier s'il avait attrapé la maladie de Lyme. Il s'en sort indemne, mais les enquêteurs ont été faire un tour autour de chez lui. Dans son jardin, ils ont découvert un grand nombre de tiques.

Les enquêteurs ont également repéré une autre singularité chez cette tique. Contrairement aux autres espèces, celle d'Asie se promène aisément dans l'herbe et au soleil. Ils suggèrent donc de modifier les messages de santé publique concernant cette espèce inquiétante.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Santé International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants