1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : l'humoriste Dave Chappelle agressé en plein spectacle
2 min de lecture

États-Unis : l'humoriste Dave Chappelle agressé en plein spectacle

Un individu d'une vingtaine d'années est monté sur la scène où se produisait le comédien mardi 3 mai à Los Angeles et a tenté de le plaquer, avant d'être appréhendé par les agents de sécurité.

David Chappelle, le 27 octobre 2019.
David Chappelle, le 27 octobre 2019.
Crédit : Alex Edelman / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

Les motivations de cette agression n'étaient pas immédiatement connues. Le comique américain Dave Chappelle a été agressé sur scène lors d'un spectacle d'humour à Los Angeles mardi 3 mai, a rapporté la police de la mégapole californienne. Alors qu'il participait au festival "Netflix Is A Joke", organisé au Hollywood Bowl, un homme dans le public est monté sur scène et a tenté de le plaquer, selon des images vidéo de l'incident partagées sur les réseaux sociaux.

La police de Los Angeles a confirmé l'incident et déclaré que l'agresseur portait un pistolet factice, équipé d'une lame de couteau rétractable. Selon un communiqué des forces de l'ordre, l'agresseur, un homme de 23 ans, "a pointé l'objet dans la direction de la victime" qui n'a pas été blessée. 

"Des agents de sécurité en uniforme du Hollywood Bowl, qui ont été témoins de l'incident, ont appréhendé le suspect et l'ont éloigné de la victime", poursuit ce communiqué. Remis ensuite à des policiers appelés sur place, l'agresseur a été inculpé d'"agression avec une arme létale" et sa caution fixée à 30.000 dollars.

Des vidéos ont montré le jeune homme en train d'être évacué sur une civière. Il a été transporté vers un hôpital pour être soigné, selon une porte-parole de la police. Selon Brianna Sacks, une journaliste de Buzzfeed présente au spectacle, l'agresseur a été à son tour attaqué par au moins 10 personnes après s'en être pris à Dave Chappelle.

À lire aussi

En octobre dernier, Netflix s'est retrouvé plongé dans une polémique sur la liberté d'expression aux États-Unis après la diffusion d'un spectacle de l'humoriste, The Closer, dans lequel la star du stand-up répondait aux critiques l'accusant de se moquer des personnes transgenres.

Dans ce spectacle condamné par des groupes LGBT, il affirmait que "l'existence du genre est un fait" et que ses détracteurs sont "trop sensibles". "Dans notre pays, vous pouvez tirer et tuer" un homme noir, "mais ne vous avisez pas de froisser une personne gay", y disait encore Dave Chappelle, lui-même noir.

Une agente de Dave Chappelle a affirmé mercredi qu'"il refusait que l'incident de la nuit dernière vienne éclipser la magie d'un moment historique" qui l'a vu se produire quatre fois de suite au prestigieux Hollywood Bowl. De son côté, Netflix a réagi dans un communiqué pour souligner prendre très au sérieux la sécurité des artistes. "Nous défendons avec vigueur le droit des humoristes de stand-up à se produire sur scène sans craindre d'actes de violence", a dit la plateforme.

En mars, l'humoriste américain Chris Rock avait été giflé sur scène par l'acteur Will Smith durant la cérémonie des Oscars après une plaisanterie sur les cheveux ras de l'épouse de ce dernier. Selon plusieurs médias américains, après l'agression de Dave Chappelle mardi soir, Chris Rock, qui participait au même festival, est apparu sur scène avec Dave Chappelle et a déclaré : "C'était pas Will Smith ?"

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/