1 min de lecture Faits divers

États-Unis : elle tire sur sa fille venue lui rendre une visite surprise

L'étudiante de 18 ans a été touchée au bras, elle est désormais hospitalisée, son pronostic vital n'est pas engagé. Le coup n'était pas intentionnel.

Arme à feu (illustrations)
Arme à feu (illustrations) Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Un tir accidentel. Une Américaine a ouvert le feu sur sa fille, une étudiante de 18 ans venue lui rendre une visite surprise, la prenant pour un cambrioleur, rapportent ce mercredi 4 septembre les médias locaux. La jeune femme a été blessée au bras vendredi soir à Girard dans l'Ohio (nord), mais ses jours ne sont pas en danger, selon la chaîne d'informations locale WFMJ.

La mère qui dispose d'un permis de port d'arme était seule à la maison quand elle a entendu "des bruits vers sa cuisine ou son entrée", a expliqué à la chaîne le chef de la police locale John Norman.

"Comme elle avait une arme à proximité, elle a ouvert le feu sur la personne qui franchissait sa porte", a-t-il ajouté, en précisant qu'elle a été choquée en réalisant l'identité de sa victime. Le policier prévoit de transmettre un rapport au procureur local, qui décidera s'il y a matière à ouvrir des poursuites.

Le port d'armes est un droit garanti par la Constitution, auquel les Américains sont très attachés. Plus d'un tiers des adultes possèdent au moins une arme à feu. Environ 40.000 personnes ont été tuées par balles en 2017, toutes causes confondues, selon des statistiques officielles. Selon le site Gun Violence archive, 1.112 personnes ont succombé à des tirs accidentels depuis le début de l'année. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Armes Pistolet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants