2 min de lecture Présidentielle américaine 2016

États-Unis : Donald Trump dénonce la demande d'un recompte des voix dans plusieurs états

La candidate écologiste à la Maison Blanche, Jill Stein, est à l'origine de cette demande, à laquelle s'est en partie associé le camp Clinton.

Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis - 8 novembre 2016
Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis - 8 novembre 2016 Crédit : Darren Hauck / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo
et AFP

"Ridicule". C'est ainsi que Donald Trump a qualifié le 26 novembre la demande de nouveau décompte dans l'État du Wisconsin déposée par Jill Stein, candidate écologiste malheureuse à la Maison Blanche. La raison étant que l'État maison des Packers est un bastion démocrate, bastion passé aux mains des républicains le 8 novembre dernier. "Le peuple s'est exprimé et cette élection est terminée", a ainsi réagi le président élu dans un communiqué. "Hillary Clinton l'a dit elle-même le soir de l'élection, en plus de reconnaître ma victoire et en me félicitant : 'Nous devons accepter ce résultat et regarder vers l'avenir'", poursuit le communiqué. 

Vendredi, Jill Stein a officiellement soumis une demande pour un nouveau décompte des voix de l'élection dans le Wisconsin après avoir levé plusieurs millions de dollars pour financer sa requête. Depuis plusieurs jours, certains "analystes" font état d'irrégularités dans le scrutin, notamment dans des états pivots ayant voté en faveur de Donald Trump malgré une forte présence démocrate. Des revendications qui n'ont pu vraiment être accompagnées de preuves. Selon Jill Stein, ces experts électoraux ont ainsi recensé des "anomalies statistiques soulevant des inquiétudes" dans les États du Michigan et en Pennsylvanie, deux autres bastions démocrates passés au républicain lors de l'élection. Et ce à la grande surprise des démocrates. 

Clinton se joint au décompte

L'équipe d'Hillary Clinton a de son côté fait savoir dans la journée du 26 novembre qu'elle participerait au nouveau décompte dans le Wisconsin, bien que n'ayant constaté aucune anomalie. "Puisque nous n'avons pas nous-mêmes découvert de preuves suffisantes de piratage ou de tentatives venant de l'extérieur pour modifier la technologie servant au vote, nous n'avions pas prévu d'utiliser cette possibilité", a ainsi expliqué Marc Erik Elias, avocat travaillant en collaboration avec l'équipe de campagne de la candidate démocrate, sur le site Medium.com. "Mais maintenant qu'un nouveau décompte a été lancé dans le Wisconsin, nous comptons participer afin de nous assurer que le processus soit mené d'une façon juste pour toutes les parties", a-t-il ajouté. Évoquant une attitude similaire dans le cas où Jill Stein arriverait à obtenir de nouveaux décomptes en Pennsylvanie et dans le Michigan

À lire aussi
Donald Trump le 6 janvier 2018 Présidentielle américaine 2016
Donald Trump exige une enquête sur l'"infiltration" de sa campagne par le FBI

Un trio d'États très significatifs au sein du collège électoral

Au total, Donald Trump l'a emporté dans ces trois États avec une avance de 100.000 voix : 20.000 dans le Wisconsin, 70.000 en Pennsylvanie et 10.000 dans le Michigan. Dans le cas de ce dernier, les résultats officiels n'ont toujours pas encore été déclarés. Respectivement, ces États représentent 10, 20 et 16 grands électeurs. Le républicain a remporté l'élection présidentielle du 8 novembre par 290 grands électeurs contre 232 pour sa rivale démocrate, sur un total de 538. L'enjeu est donc de taille. Sans les grands électeurs de ces États, Donald Trump verrait son nombre tomber à 244 grands électeurs. Or, il en faut 270 pour remporter une élection présidentielle. Sans compter qu'en ce qui concerne le vote populaire, Hillary Clinton devance le milliardaire par deux millions de voix. "Ce décompte est juste une façon pour Jill Stein, qui a reçu moins d'1% des voix en tout et n'était même pas en lice dans de nombreux Etats, de lever des fonds, dont elle ne se servira même pas, pour la majeure partie, pour financer ce nouveau décompte ridicule", a accusé Donald Trump. Et de tacler directement le parti de la candidate originaire de Chicago. "C'est une escroquerie du parti écologiste!"

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Présidentielle américaine 2016 Donald Trump États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785997328
États-Unis : Donald Trump dénonce la demande d'un recompte des voix dans plusieurs états
États-Unis : Donald Trump dénonce la demande d'un recompte des voix dans plusieurs états
La candidate écologiste à la Maison Blanche, Jill Stein, est à l'origine de cette demande, à laquelle s'est en partie associé le camp Clinton.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-donald-trump-denonce-la-demande-d-un-recompte-des-voix-dans-plusieurs-etats-7785997328
2016-11-27 04:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LHoiY71dVD1SahMUH6Ib-A/330v220-2/online/image/2016/1122/7785906178_donald-trump-a-ete-elu-45e-president-des-etats-unis.jpg