2 min de lecture États-Unis

États-Unis : Andrew McCabe dit avoir été "humilié" par Donald Trump

L'ancien directeur du FBI Andrew McCabe, limogé quelques jours avant son départ à la retraite, explique avoir subi une "longue humiliation" de la part du président américain.

L'ancien directeur du FBI, Andrew McCabe
L'ancien directeur du FBI, Andrew McCabe Crédit : JIM WATSON / AFP
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
et AFP

L'ancien directeur adjoint du FBI Andrew McCabe, qui a été limogé quelques jours avant son départ à la retraite, a affirmé vendredi 23 mars avoir subi une "longue humiliation" et des "attaques publiques dingues" du président américain Donald Trump et son administration.  
Une semaine après l'annonce de son limogeage par le ministère de la Justice, Andrew McCabe écrit dans le Washington Post avoir appris son licenciement par le biais d'un ami qui l'appelait au sujet d'un reportage et que c'est seulement plus tard qu'il a reçu un email du ministère de la Justice. "Après deux décennies au sein de la fonction publique, je me suis trouvé limogé de la manière la plus désincarnée et impersonnelle qui soit", affirme-t-il.

Selon le ministère de la Justice, Andrew McCabe, qui a dirigé le FBI par intérim de mai à août 2017, après le licenciement par Donald Trump de James Comey, a été limogé pour avoir fait des révélations non autorisées aux médias et pour, "à plusieurs occasions", ne pas avoir été complètement honnête avec l'inspecteur général du ministère. Le haut fonctionnaire nie ces accusations, affirmant qu'"il n'a pas menti ou sciemment induit en erreur les enquêteurs" et que sa relation avec un journaliste se situait "tout en fait dans le cadre autorisé" pour un directeur adjoint.

Trop proche de James Comey

A plusieurs reprises, Donald Trump a accusé Andrew McCabe et James Comey d'avoir protégé la candidate démocrate à l'élection présidentielle Hillary Clinton contre des poursuites pour avoir utilisé une messagerie privée illégale lorsqu'elle était secrétaire d'État et pour les actions de la fondation créée par son mari, l'ancien président Bill Clinton, alors qu'elle dirigeait la diplomatie américaine. Donald Trump a reproché Andrew McCabe une amitié avec James Comey et semble avoir cristallisé sur Andrew McCabe toute l'amertume que suscite chez lui l'enquête censée déterminer si son équipe de campagne s'est concertée avec la Russie pour influencer les résultats de l'élection présidentielle de 2016.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis FBI Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants