2 min de lecture Espace

États-Unis : à 17 ans, il fait un stage à la NASA et découvre une planète

Un jeune Américain de 17 ans a découvert une planète presque sept fois plus grande que la Terre lors d'un stage à la NASA l'été dernier.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
À 17 ans, il fait un stage à la NASA et découvre une planète Crédit Image : Handout / NASA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Maeliss Innocenti

Wolf Cukier, jeune Américain de 17 ans passionné par les étoiles, qu’il essaie d’observer au télescope depuis sa chambre malgré la pollution lumineuse, a récemment découvert une planète.

L’été dernier, à la fin de son année de première, il a fait un stage à la NASA dans un centre de recherche du Maryland. La tâche qui avait été confiée aux stagiaires était d’examiner les données retransmises depuis l’espace par un satellite qui s’appelle TESS, lancé au printemps 2018, et qui doit repérer les exoplanètes (les planètes en dehors de notre système solaire). On en connaît aujourd'hui environ 4.000.

C'est très difficile de repérer ces exoplanètes à distance car elles sont cachées dans la lumière émise par leur étoile. Et donc la stratégie de la NASA, grâce à TESS, c’est de déduire leur présence en surveillant la lumière des étoiles. Ce satellite TESS enregistre les évolutions de la luminosité des étoiles. Quand une planète passe devant son étoile, l'étoile s'assombrit momentanément. C’est une tâche gigantesque car TESS observe des millions d’étoiles.

Une exoplanète baptisée TOI 1338 b

Les stagiaires de la NASA devaient analyser les données transmises par TESS pour repérer s’il y a des variations dans la luminosité. Trois jours après le début de son stage, Wolf a concentré son attention sur un système solaire, entre guillemets, avec deux étoiles en orbite. Et il a repéré quelque chose d’anormal. Il a alors prévenu les scientifiques qui supervisaient son stage. Après de nombreuses vérifications, l’intuition ou plutôt la déduction de Wolf s’est révélée exacte : c’est bien une planète presque sept fois plus grande que la Terre, à 1.300 années-lumière, qui a été découverte. Elle a été baptisée TOI 1338 b.

À lire aussi
La mission Demo-2 de SpaceX signe le retour de l'indépendance spatiale américaine Propulsé
SpaceX tente son premier vol habité ce samedi : suivez le lancement en direct à 21h22

Ce n’est pas n’importe quelle planète car c’est la première fois que ce satellite repère une planète qui est en orbite autour de deux étoiles. Les scientifiques n’en connaissaient que quelques-unes. Wolf a été particulièrement intelligent, parce qu’avec deux étoiles, l’une passant devant l’autre, ça aurait pu expliquer les écarts de luminosité. Il a pensé au départ que c’était une éclipse de deux étoiles, mais en analysant les données il s’est dit que ça ne collait pas. Si ce n'était qu'une supposition au départ, il avait bien raison. Ça vient d’être confirme officiellement.

Le jeune Américain veut étudier l’astrophysique à la fac à la partir de septembre. Il ne sait pas encore à quelle université il va être admis. Mais la découverte d’une planète devrait être un sacré coup de pouce pour son dossier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace États-Unis Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants