1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Espagne : une jeune ivoirienne de 17 ans secourue après 22 jours à la dérive
1 min de lecture

Espagne : une jeune ivoirienne de 17 ans secourue après 22 jours à la dérive

VU DANS LA PRESSE - Aïcha est l'une des trois rescapés de l'embarcation qui comptait 59 passagers à son départ de Mauritanie. La BBC raconte comment elle a été secourue par l'armée de l'air espagnole.

Des migrants dans un bateau en plein mer Méditerranée (illustration)
Des migrants dans un bateau en plein mer Méditerranée (illustration)
Crédit : ANDREAS SOLARO / AFP
louis
Louis Chahuneau
Journaliste

Aïcha est une miraculée. Cette jeune ivoirienne de 17 ans a été secourue fin avril par l'armée de l'air espagnole après avoir passé 22 jours dans une embarcation à la dérive dans l'océan Atlantique. Sur 59 passagers, 56 n'ont pas survécu. Aïcha fait partie des 3 seuls survivants.

Comme le raconte un reportage de la BBC, le 26 avril, un hélicoptère de l'armée de l'air espagnole repère une barque à la dérive, à 500 kilomètres d'El Hierro, une île des Canariesn en Espagne. C'est la distance maximale que peut parcourir l'hélicoptère de l'armée de l'air espagnole avant de devoir rentrer faire le plein à la base. Le caporal Juan Carlos Serrano descend de l'hélicoptère et constate qu'il n'y a que 3 survivants à bord : "Beaucoup de choses te passent par la tête à ce moment là, et il faut se concentrer sur ceux qui sont encore en vie", raconte-t-il à la BBC.

"Deux jours après le départ, il n'y avait plus d'eau, plus de nourriture. Le quatrième jour, il n'y avait plus d'essence", raconte Aicha. 22 jours après leur départ de Mauritanie, le groupe de migrants est décimé. "Au début on faisait une prière, à la fin on n'en faisait plus. On n'avait même plus la force de jeter les corps à l'eau", se souvient la jeune femme.

Les militaires récupèrent les trois survivants du bateau et les ramènent sur la terre ferme. Plusieurs semaines plus tard, le caporal Juan Carlos Serrano, visiblement bouleversé par ce sauvetage a tenu à présenter Aicha à sa famille. Ils lui ont offert des vêtements et ont proposé de l'héberger chez eux si elle le souhaitait : "J'ai l'impression d'avoir une famille", a-t-elle réagit. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/