1 min de lecture Espagne

Espagne : deux hommes encornés lors du septième lâcher de taureaux de Pampelune

Quatre hommes ont été blessés lors du septième lâcher de taureaux de Pampelune. Deux d'entre-eux ont été encornés.

000_DV2083245
000_DV2083245
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Deux personnes ont été encornées lors du septième lâcher de taureaux des traditionnelles fêtes de la San Fermin, lundi à Pampelune (nord de l'Espagne), ont annoncé les organisateurs. Dans les ruelles pavées et sinueuses de la ville, les taureaux de combat d'une demi-tonne ont chargé une foule d'amateurs de risque, beaucoup moins nombreux toutefois que lors des premières courses, pendant deux minutes et 12 secondes de folie.

Quatre personnes ont été blessées dont trois ont été hospitalisées, a annoncé la région de Navarre, dont Pampelune est la capitale, dans un communiqué. Parmi les blessés hospitalisés, tous de nationalité espagnole, un jeune homme de 22 ans a reçu un coup de corne à la jambe gauche, et un autre homme de 32 ans a été touché à l'abdomen. Un jeune homme de 18 ans, a par ailleurs subi un traumatisme au genou et un quatrième coureur a souffert d'un traumatisme crânien.   

Quinze morts depuis 1911

Chargeant la foule, entraînant des chutes et piétinant les hommes, les bêtes ont foncé sur 848,6 mètres, jusqu'aux arènes où elles seront sacrifiées lors de plusieurs corridas programmées pour la journée. Le dangereux rituel a causé la mort de 15 personnes depuis 1911, la dernière victime, un Espagnol de 27 ans, remontant à 2009.

Les fêtes de la San Fermin attirent des centaines de milliers de personnes à Pampelune, ville d'environ 300.000 habitants. Leurs corridas sont cependant décriées par les associations de protection des animaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Taureau Pampelune
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants