1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Équateur : au moins 413 morts après un séisme de magnitude 7,8
2 min de lecture

Équateur : au moins 413 morts après un séisme de magnitude 7,8

L'ouest du pays a été secoué samedi 16 avril par un puissant tremblement de terre à 18h58 (heure locale). L'alerte au tsunami a été levée.

Un séisme de magnitude 7,4 a été ressenti jusqu'à la capitale, Quito, en Équateur
Un séisme de magnitude 7,4 a été ressenti jusqu'à la capitale, Quito, en Équateur
Crédit : MARTIN BERNETTI / AFP
Michael Ducousso & AFP

Un puissant séisme de magnitude 7,8 a secoué l'ouest du pays d'Amérique du Sud dans la soirée de samedi 16 avril. Le dernier bilan provisoire fait état d'au moins 413 morts et ce nombre "va augmenter", avertit le président Rafael Correa qui avait posté un message sur son compte Twitter, la veille, pour communiquer un chiffre déjà élevé : "Le chiffre officiel des personnes décédées est monté à 233", avait-t-il indiqué, alors qu'un premier bilan faisait état de 77 morts et près de 600 blessés.

Alors qu'il annonçait 48 décès, le vice-président Jorge Glas avait prévenu à la radio et à la télévision : "ce chiffre va augmenter dans les prochaines heures". Il a précisé que les villes de Portoviejo et de Manta avaient été très touchées, tout comme la province de Guayas. Jorge Glas va se rendre dans les régions sinistrées. Il a aussi ajouté que l'état d'exception avait été décrété au niveau national "pour préserver l'ordre public". 

Alerte au tsunami levée

L'Institut de géophysique (IG) a fait état de "dégâts considérables dans la zone de l'épicentre et aussi dans des lieux éloignés comme la ville de Guayaquil". L'épicentre a été localisé dans la province de Manabi (sud-ouest). Selon l'USCG, l'épicentre du tremblement de terre était situé à 10 km de profondeur, à environ 173 km au nord-ouest de la capitale Quito

La principale secousse, d'une magnitude de 7,8 survenue à 18h58 (23h58 GMT) samedi a été fortement ressentie à Quito pendant un long moment. Selon l'IG, ce séisme "a été précédé d'un autre événement de magnitude 5.0 et suivi d'une série de répliques ressenties surtout dans la zone de l'épicentre". L'alerte au tsunami a été levée. Dans un premier temps, le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique avait prévenu que "des vagues de tsunami dangereuses sont possibles sur les côtes situées dans un rayon de 300 kilomètres autour de l'épicentre".

La zone Pacifique sujette à de nombreux séismes violents

À lire aussi

Au Pérou, un séisme de 7,4 a secoué le nord du pays à la même heure samedi, selon l'Institut de géophysique du Pérou (IGP). Selon les premières informations, aucune victime n'est à déplorer.
  
Ces deux tremblements de terre dans le Pacifique interviennent peu après ceux qui ont secoué depuis jeudi le sud-ouest du Japon, faisant au moins 41 morts et un millier de blessés. La région de Kumamoto, sur l'île de Kyushu, a été frappée par une série exceptionnelle de violents séismes qui ont provoqué destructions, incendies et glissements de terrain. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire