1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. EN IMAGES - Les unes de la presse après les attentats de Bruxelles
2 min de lecture

EN IMAGES - Les unes de la presse après les attentats de Bruxelles

Le choc, les victimes et la solidarité sont à la Unes des quotidiens français et étrangers après les attentats qui ont fait une trentaine de morts et plus de 200 blessés.

"Tenir bon", titre le journal belge Le Soir
"Tenir bon", titre le journal belge Le Soir
"Tenir bon", titre le journal belge Le Soir
La une du quotidien belge néerlandophone De Morgen
"Jamais plus en sécurité", à la une du journal belge néerlandophone De Tijd
"22/3, notre jour noir", écrit le journal régional belge Het Belang van Limburg
L'édition belge de Métro
Le Monde
Les Dernières Nouvelles d'Alsace
Libération
Le Figaro
Le Parisien / Aujourd'hui en France
Nice-Matin
La Dépêche du Midi
La Croix
l'Humanité
Le Canard Enchaîné
The Guardian rappelle la déclaration du premier ministre belge : "Ce dont nous avions peur est arrivé"
"Les ténèbres au cœur de l'Europe", titre le journal britannique The Independant
"Combien d'autres kamikazes jihadistes sont dehors ?", s'interroge le Daily Mail
Daily Express
"Terreur au coeur de l'Europe", affiche The i
The Sun
The Times
Bild
La Gazzetta dello Sport
The Wall Street Journal
"Tenir bon", titre le journal belge Le Soir
La une du quotidien belge néerlandophone De Morgen
"Jamais plus en sécurité", à la une du journal belge néerlandophone De Tijd
"22/3, notre jour noir", écrit le journal régional belge Het Belang van Limburg
L'édition belge de Métro
Le Monde
Les Dernières Nouvelles d'Alsace
Libération
Le Figaro
Le Parisien / Aujourd'hui en France
Nice-Matin
La Dépêche du Midi
La Croix
l'Humanité
Le Canard Enchaîné
The Guardian rappelle la déclaration du premier ministre belge : "Ce dont nous avions peur est arrivé"
"Les ténèbres au cœur de l'Europe", titre le journal britannique The Independant
"Combien d'autres kamikazes jihadistes sont dehors ?", s'interroge le Daily Mail
Daily Express
"Terreur au coeur de l'Europe", affiche The i
The Sun
The Times
Bild
La Gazzetta dello Sport
The Wall Street Journal
1/1
Michael Ducousso & AFP

Les attaques qui ont fait une trentaine de morts et plus de 200 blessés à Bruxelles ont visé le "coeur" de l'Europe, commente la presse française, émue, au lendemain des attentats. Ce 23 mars, les photos des blessés, la douleur des rescapés et la solidarité des belges endeuillés est en une des quotidiens qui ouvrent naturellement leurs éditions sur les attaques qui ont visé l'aéroport international de Zaventem et la station de métro de Maelbeck, au coeur du quartier européen. 

C'était "l'horreur au coeur de Bruxelles", titre Libération ; "Bruxelles frappée par le terrorisme", affiche de son côté Le Monde, pour qui "la Belgique est entrée, mardi 22 mars, dans un scénario de cauchemar". Face à la douleur, les éditorialistes appellent désormais l'Europe au "sursaut" comme l'écrit Laurent Joffrin dans les pages de Libération"Cette Europe va-t-elle se laisser faire, renier ce qui la tient ensemble", demande-t-il ? Philippe Gélie du Figaro, lui répond : "Face à un ennemi qui s'impose à elle, l'Europe doit exister en tant que force de frappe et de protection". 

Les valeurs humanistes de l'Europe face à l'horreur terroriste

La Croix et L'Humanité, tempèrent, eux, certaines ardeurs. L'Europe doit réagir, certes, mais en restant "fidèle à sa tradition humaniste", insiste Guillaume Goubert du quotidien catholique. Du côté du journal de gauche, Patrick Apel-Muller prévient que "la menace va durer" et que "la réduire et l'éliminer ne se jouera pas dans des réactions de circonstance ou dans des pulsions de vengeance". Et à l'étranger, pendant que la presse britannique, pointe du doigts les coupables et se demandent combien de terroristes jihadistes sont encore parmi nous, les quotidiens belges appellent à l'union nationale.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/