2 min de lecture Économie

Emmanuel Macron en Allemagne pour finaliser le plan de relance européen

ÉDITO - Emmanuel Macron se rend en Allemagne, lundi après-midi, pour rencontrer Angela Merkel et finaliser le plan de relance européen avec la chancelière, alors que l'Allemagne prend la présidence tournante de l'Union, à compter du 1er juillet.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Emmanuel Macron en Allemagne pour finaliser le plan de relance européen Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Benjamin Hue

Vous vous souvenez des épisodes précédents : Macron et Merkel se mettent d'accord sur un programme de 500 milliards pour aider en priorité les pays touchés par l'épidémie, milliards empruntés par l'Europe et garantis de façon solidaire par les pays membres, au prorata de leur poids dans la zone. La Commission, qui portera cette dette et gèrera la distribution des milliards, a depuis porté la somme à 750 milliards. Mais il faut désormais l'unanimité des capitales pour le mettre en oeuvre.

C'est de l'argent qui sera pour partie donné ou prêté aux pays qui en ont besoin. Et c'est là que le bât blesse pour les pays comme la Hollande ou l'Autriche, qui considèrent que la crise des pays du Sud est de la responsabilité des pays du Sud, et ne justifie en rien le sacrifice des autres. D'autant qu'il s'agit de pays déjà très endettés - autant dire, pour les Bataves, des pays mal gérés. Les principaux bénéficiaires seraient en effet l'Italie, l'Espagne et la Pologne. L'Italie, le grand gagnant de l'affaire, recevrait 82 milliards de crédits non remboursables et 91 milliards de prêts, ça commence à faire pas mal d'argent.

Reste à obtenir l'unanimité des Etats membres. C'est l'objet de la réunion franco-allemande d'aujourd'hui que de la préparer en réduisant les oppositions. Il y a plusieurs moyens. Attacher des conditions à la distribution de crédit, pour donner l'impression aux pays réticents que leur argent n'est pas gaspillé, par exemple. Et consentir un rabais sur la contribution au budget européenne pour les plus gros contributeurs à ce fonds de relance. Il y aura un sommet européen les 17 et 18 juillet prochains, qui devrait faire avancer les discussions, sinon les conclure.

Cet argent, les bénéficiaires vont l'investir dans des programmes de modernisation du système de santé et la transition écologique. En théorie. L'argent serait versé sur quatre ans, à compter de 2021. 

Un intérêt bien compris pour Merkel

À lire aussi
Les grandes surfaces n'ont pas toujours joué le jeu durant ce confinement. grande distribution
Confinement : un cinquième des rayons "non-essentiels" sont toujours ouverts

Angela Merkel semble très attachée à ce projet, elle qui nous avait habitué à davantage de parcimonie. C'est vrai qu'il y a eu de sa part un changement de pied spectaculaire. Après avoir dit "Nein" pendant vingt ans, la voilà désormais décidée à faire payer le contribuable allemand pour aider les pays du Sud. Il y a là sans doute le souhaiter de quitter la scène politique sur un geste fort, elle va terminer son quatrième mandat l'année prochaine. Et plus encore, un intérêt bien compris. 

C'est ce qu'elle explique dans une interview dans Le Monde de ce week-end : le marché unique européen profite tellement aux exportations allemandes qu'il vaut bien quelques sacrifices budgétaires de la part de Berlin. Et cela vaut évidemment aussi pour les Pays-Bas et l'Autriche. Si leurs clients du Sud font faillite, à qui vendront-ils leurs produits ? En apparence, la crise sanitaire va coûter cher aux riches pays du Nord. En réalité, elle consacre leur domination commerciale, financière et politique sur le continent. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Allemagne Angela Merkel
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants