1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Emmanuel Macron annonce un cessez-le-feu et des élections en Libye
1 min de lecture

Emmanuel Macron annonce un cessez-le-feu et des élections en Libye

Depuis quelques jours, le texte était âprement discuté pour obtenir la signature des deux frères ennemis en bas du même document.

Emmanuel Macron aux côtés de Fayez al-Sarraj et Khalifa Haftar
Emmanuel Macron aux côtés de Fayez al-Sarraj et Khalifa Haftar
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Emmanuel Macron annonce un cessez-le-feu et des élections en Libye
01:23
Isabelle Dath & Amélie James

Cette entrevue trilatérale était attendue. Mardi 25 juillet, les frères ennemis libyens, Fayez al-Sarraj et Khalifa Haftar se sont rencontrés à la Celle-Saint-Cloud, en région parisienne. Chacun s'est entretenu individuellement avec le président Emmanuel Macron. Le but étant de conclure un accord permettant de sortir de la crise qui plonge la Libye dans le chaos depuis 2011.

Depuis quelques jours, le texte présenté était âprement discuté pour obtenir la signature des deux frères ennemis en bas du même document. À l'issue de cette rencontre, Fayez al-Sarraj, reconnu par la communauté internationale et Khalifa Haftar, leader autoproclamé, se sont mis d'accord sur des élections "au printemps". C'est ce qu'a annoncé le président de la République dans une conférence de presse au sortir de cette entrevue. Signée par les deux rivaux, cette déclaration ouvre la voie vers un cessez-le-feu dans un pays où la situation militaire et politique est alarmante. 

Le texte en dix points, lu en arabe, réaffirme que seule une solution politique permettra de sortir de la crise libyenne. Cette déclaration réitère la validité des accords de Skhirat, signés en 2015 sous l'égide de l'ONU. 

Le peuple libyen mérite cette paix et nous la lui devons.

Le président Emmanuel Macron

Le cessez-le-feu prévu ne devrait pas s'appliquer à la lutte antiterroriste, précise le texte, qui appelle également à la démobilisation des combattants des milices et à la constitution d'une armée libyenne régulière. Il insiste également sur la construction d'un État de droit en Libye, et au respect des droits de l'Homme. Reste à savoir si les deux frères ennemis respecteront les engagements qu'ils ont pris en signant conjointement cette déclaration. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/