1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Elizabeth II : que prévoit le protocole en cas de mort de la reine ?
3 min de lecture

Elizabeth II : que prévoit le protocole en cas de mort de la reine ?

ÉCLAIRAGE - Baptisé "London Bridge", le plan secret organisant la mort d'Elizabeth II a été révélé récemment. Il prévoit notamment 12 jours de deuil national.

Le bulletin royal annonçant la naissance de la princesse de Cambridge devant Buckingham Palace.
Le bulletin royal annonçant la naissance de la princesse de Cambridge devant Buckingham Palace.
Crédit : Steve Parsons / POOL / AFP
Thomas Pierre

Elizabeth II hospitalisée ! Le Royaume-Uni s'est réveillé ce vendredi avec la nouvelle, accompagnée d'une certaine inquiétude. Le tabloïd The Sun a révélé jeudi soir que la souveraine de 95 ans avait passé la nuit précédente à l'hôpital. Officiellement pour y subir des examens présentés comme "préliminaires" par le palais de Buckingham. 

Tenue initialement secrète, cette hospitalisation, qui a duré entre mercredi après-midi et jeudi midi, interroge sur l'état de santé de la reine, qui après 70 ans sur le trône, continue pourtant d'afficher une bonne forme en public. La Reine est encore apparue mardi à l'occasion d'une réception au château de Windsor, en présence de Boris Johnson et de l'homme d'affaires Bill Gates. Elle a serré des mains sans gants et discuté debout avec les invités. 

Le lendemain matin, Elizabeth II a toutefois annulé une visite en Irlande du Nord après avoir "accepté à contrecœur" le conseil de ses médecins de se reposer. La nouvelle de cette hospitalisation pose dès lors immanquablement la question de sa disparition. Un évènement d'une ampleur mondiale, auquel le Palais de Buckingham s'est préparé de longue date. 

Opération "London Bridge"

"London Bridge is down". Le jour de la mort d'Elizabeth II, ces mots seront le funeste signal que la Reine d'Angleterre nous a quittés. Les détails de cette opération, minutieusement préparée par le Palais et longtemps tenue secrète, ont été révélé récemment par le site Politico

À écouter aussi

Le "Jour J", dans les heures suivants le décès de la souveraine, la première action qui en déclenchera toute une série d'autres, sera un simple coup de téléphone : celui que passera, sur une ligne sécurisée, le secrétaire privé d'Elizabeth II au Premier ministre britannique. Puis "une cascade d'appel" avertira les haut-dirigeants du Royaume, hauts-fonctionnaires et membres du gouvernement. Ce sera aussi au tour des chefs d'États d'être informés, de même que les pays du Commonwealth, qui dépendent de la Couronne. 

La famille royale publiera alors une "notification officielle" pour communiquer auprès du peuple britannique et du reste du monde. Au même moment, le drapeau, l"Union Jack", sera mis en berne tout le long de Whitehall, centre londonien du pouvoir politique. Les réseaux sociaux et les sites internet de la Couronne seront mis à jour avec une bannière noire. Le Royaume débutera une période de 12 jours de deuil national. 

Des obsèques 10 jours après

À partir de là, la famille royale annoncera la date des obsèques de la Monarque, qui devraient se tenir 10 jours exactement après le jour de sa mort. Le Premier ministre rencontrera dès lors le nouveau roi, et à 18 heures précise, Charles s'adressera à la Nation. "King Charles" ne sera proclamé officiellement que le lendemain (J+1), à 10h du matin, lors de l' "Accession Council". Le même jour, le Parlement britannique sera suspendu. 
Le surlendemain (J+2), la dépouille de la Reine devra reposer à Buckingham Palace. Plusieurs possibilités ici, selon la résidence dans laquelle elle aura rendu son dernier souffle. Si Elizabeth II se trouve à Sandringham, dans l'est de l'Angleterre, son cercueil sera transporté par train. Si elle est à Balmoral, en Écosse, il pourrait être convoyé par avion. Une même constante à l'arrivée : le Premier ministre et son cabinet seront là pour l'accueillir. 

Charles à travers le royaume

Le nouveau roi fera lui le trajet inverse, en s'embarquant dès le lendemain (J+3) dans tous le Royaume pour une série d'hommage à sa mère, à commencer par le parlement écossais, puis en Irlande du Nord (J+4). 

Au cinquième jour (J+5) après la mort de la Reine, son corps sera transporté lors d'une procession de Buckingham Palace au palais de Westminster, siège du Parlement britannique, où elle reposera pendant trois jours. Période pendant laquelle les visiteurs pourront lui rendre un dernier hommage.

Enfin au dixième jour (J+10), les funérailles d'Elizabeth II pourront avoir lieu en l'abbaye de Westminster. Deux minutes de silence seront suivies à travers le Royaume. La Reine sera ensuite enterrée à Windsor. "London Bridge" prendra alors fin, laissant la place à "Spring Tide", l'opération parallèle qui prévoit l'accession de Charles au Trône. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/