1 min de lecture Faits divers

Égypte : une influenceuse condamnée pour "incitation à la débauche" sur TikTok

Une influenceuse égyptienne a été reconnue coupable "d'incitation à la débauche" à la suite de vidéos postées sur TikTok. L'Égypte mène un contrôle strict sur internet.

Donal Trump a annoncé le "bannissement" de TikTok
Donal Trump a annoncé le "bannissement" de TikTok Crédit : AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Une influenceuse égyptienne a été condamnée mercredi 29 juillet à trois ans de prison pour "incitation à la débauche" après la publication de vidéos sur le réseau de partage de vidéos TikTok. Il s'agit de la sixième condamnation de ce type en une semaine.

Manar Samy a été arrêtée courant juillet notamment pour "immoralité et incitation à la débauche" via ses vidéos en ligne. La jeune femme y apparaît dansant et chantant en playback des chansons à succès, "contraires aux bonnes mœurs" et "à des fins de prostitution", selon l'accusation.

L'influenceuse peut faire appel du verdict. Elle doit également payer une amende de 300.000 livres égyptiennes (près de 16.000 euros). Elle peut aussi être libérée contre une caution de 20.000 livres égyptiennes.

Cinq autres influenceuses condamnées

Quelques jours auparavant, cinq Égyptiennes ont été condamnées par le tribunal du Caire à deux ans de prison pour atteinte aux bonnes mœurs à la suite des vidéos postées sur TikTok. L'une des condamnées a plus de 3 millions d'abonnés sur TikTok et une autre 1,3 million. Une dizaine d'influenceuses ont été prises pour cibles ces derniers mois en Égypte, où le taux de pénétration d'internet est de plus de 40% parmi les 100 millions d'habitants.

À lire aussi
Un policier italien parle à un automobiliste le 23 février 2020 (Illustration). faits divers
Italie : le pays s'inquiète pour Giole, 4 ans, disparu, alors que sa mère est morte

L'Égypte a imposé ces dernières années un contrôle strict sur internet avec des lois permettant aux autorités de bloquer les sites internet considérés comme une menace pour la sécurité nationale et de surveiller les comptes personnels des réseaux sociaux avec plus de 5.000 abonnés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers International Egypte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants