1 min de lecture Attentat

Égypte : triple attentat dans le métro du Caire

Quatre bombes ont explosé dans le métro du Caire à l'heure de pointe. Au moins deux personnes ont été blessées.

Le métro du Caire, le 21 février 2012.
Le métro du Caire, le 21 février 2012. Crédit : STR / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les civils sont désormais visés par les attentats, jusque-là réservés à l'armée et à la police. Quatre bombes de faible puissance ont explosé mercredi dans trois stations de métro du Caire blessant au moins deux personnes selon la police, de nouveaux attentats en pleine répression sanglante des autorités visant l'opposition islamiste en Egypte.

Quatre engins "de confection très primaire" et de "faible puissance" ont explosé à intervalles rapprochés à l'heure de pointe, ont indiqué à l'AFP des responsables de la police.

Les attentats visaient jusque-là l'armée et la police

Ces nouveaux attentats surviennent un mois après l'élection de l'ex-chef de l'armée Abdel Fattah al-Sissi à la tête du pays avec 96,9% des voix, après avoir éliminé toute opposition, islamiste comme laïque et libérale. Le maréchal à la retraite dirige de facto le pays d'une main de fer depuis qu'il a destitué et fait emprisonner il y a un an l'islamiste Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement en Egypte.

Depuis un mois, ces attentats qui visaient jusqu'alors essentiellement la police et l'armée avaient quasiment cessé. Ils avaient été revendiqués par des groupes d'insurgés jihadistes disant s'inspirer d'Al-Qaïda, mais le pouvoir les attribue aux Frères musulmans, la confrérie islamiste de M. Morsi, dont quasiment tous les dirigeants sont emprisonnés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat Egypte Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants