1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Écosse : un homme arrêté après une alerte à la bombe au palais d'Elizabeth II
1 min de lecture

Écosse : un homme arrêté après une alerte à la bombe au palais d'Elizabeth II

Le 23 mars dernier, la police écossaise a arrêté un homme après la découverte d'un colis suspect au palais de Holyrood, résidence officielle d'Elizabeth II en Écosse.

La reine Elizabeth II, en juillet 2020
La reine Elizabeth II, en juillet 2020
Crédit : Chris Jackson / POOL / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste

La police écossaise a arrêté un homme de 39 ans, le 23 mars dernier, après la découverte d'un colis suspect près du palais d'Holyrood, la résidence officielle d'Elizabeth II en Écosse. Ce colis suspect a nécessité le déploiement d'une équipe de déminage au palais.

Le porte-parole de la police écossaise explique dans un communiqué : "Nous avons été appelé mardi soir vers 20h50 (locales et GMT) au palais d'Holyrood à Edinburgh à la suite d'un signalement d'un colis suspect.  Après examen de  Explosive Ordnance Disposal (équipe de déminage), il a été neutralisé". Comme le précise le tabloïd du Daily Mail, "des hommes avec de longs bâtons ont été aperçus en train de ratisser méthodiquement le parvis et l'herbe du bâtiment" et "certains agents ont été vus en train de mettre des objets dans des sacs en plastique transparents". Un homme a ensuite été arrêté, mais "il n'y avait aucune menace pour le public et l'enquête se poursuit", précise le porte-parole des forces de l'ordre. 

Elizabeth II ne se trouvait pas au palais d'Holyrood lorsque l'équipage de déminage a été appelée pour le colis suspect. Elle est au Château de Windsor, avec son époux le prince Philip, sorti de l'hôpital le 16 mars dernier, après une infection et une intervention cardiaque. La Reine passe généralement une semaine à Holyrood, au début de chaque été. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/