1 min de lecture Diplomatie

Donald Trump a autorisé des frappes contre l’Iran avant de se rétracter

En réponse à la destruction d'un drone de surveillance de l'US Navy par Téhéran, le président américain a autorisé des frappes contre l'Iran avant de se raviser, selon les révélations du quotidien américain "The New York Times".

Donald Trump le 20 juin 2019
Donald Trump le 20 juin 2019 Crédit : MANDEL NGAN / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Au cœur de tensions avec l'Iran, qui a confirmé avoir détruit un drone américain étant entré dans son espace aérien, Donald Trump a approuvé dans la nuit de ce jeudi 20 juin des frappes aériennes contre l'Iran en guise de représailles, avant de se rétracter, rapporte le New-York Times.

Selon des représentants de son administration, cette opération militaire devait cibler vendredi une poignée d'installations militaires iraniennes comme des radars ou des missiles. Ce n'est qu'après que l'opération a été lancée et le départ des forces américaines que le président a pris la décision de se raviser.

Le quotidien américain précise ne pas connaître les raisons de ce revirement de situation et ignorer si des frappes pourraient bel et bien avoir lieu dans les prochains jours. Cette opération avortée intervient dans un climat de tension croissant, une semaine après les attaques contre des pétroliers dans la région du Golfe.

>
4. Le show, l'une des clés de la victoire de Trump Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Donald Trump Conflit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants