1 min de lecture Crise en Grèce

Crise en Grèce : quelle est la position de la France ?

Comme l'a expliqué Manuel Valls ce matin sur "RTL", la France s'oppose à une sortie de la Grèce de la zone euro. De longues négociations s'annoncent à Bruxelles, où est réuni un sommet de crise.

Les drapeaux de l'Union européenne.
Les drapeaux de l'Union européenne. Crédit : AFP
Martial You
Martial You et La rédaction numérique de RTL

Alors qu'un sommet européen de crise se réunit aujourd'hui à Bruxelles, le positionnement de la France, rappelé ce matin sur RTL par la voix du Premier ministre Manuel Valls, apparaît très clairement. La France a choisi de garder les Grecs dans la zone euro, quitte à rééchelonner la dette. Il n'y a pas "de sujet tabou", à ce propos, a dit Manuel Valls, alors que c'est une ligne de fracture très forte entre l’Europe du nord, autour de l'Allemagne, et ce qu'on appelle le "Club Med", c'est-à-dire les pays du sud, autour de la France.

Obtenir des gages

Rééchelonner la dette, cela veut dire retarder une partie des remboursements des Grecs. On comprend donc que la position de la France va être d'introniser le nouveau ministre des Finances. Manuel Valls a d'ailleurs annoncé que Michel Sapin rencontrerait prochainement son homologue grec, Euclide Tsakalotos, qui succède à Yanis Varoufakis. Mais la France va aussi devoir obtenir des gages, même timides, sur une réforme des impôts en sur la TVA, ou sur une baisse des grosses retraites, pour pouvoir accorder ce vent d'air frais financier aux Grecs. 

Une longue nuit de négociation en perspective

La Grèce nous doit, à nous la France, 42 milliards d'euros, mais le remboursement s'étend sur plusieurs décennies donc nous n'avons pas forcément besoin tout de suite de cet argent, et cela n'impacte pas nos comptes immédiatement. 

À lire aussi
Les drapeaux de la Grèce et de l'Union européenne. Allemagne
En prêtant à la Grèce, l'Allemagne a réalisé plus d'un milliard d'euros de profits

Cet accord, d'un rééchelonnement de la dette contre un effort grec, c'est ce qui avait failli être obtenu la semaine dernière, avant la décision d'organiser le référendum. Mais après le "non" de dimanche, les partisans du Grexit, de la sortir des Grecs de la zone euro, se sont radicalisés. C'est donc une longue nuit de négociation qui s'annonce à Bruxelles. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crise en Grèce Économie Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779025324
Crise en Grèce : quelle est la position de la France ?
Crise en Grèce : quelle est la position de la France ?
Comme l'a expliqué Manuel Valls ce matin sur "RTL", la France s'oppose à une sortie de la Grèce de la zone euro. De longues négociations s'annoncent à Bruxelles, où est réuni un sommet de crise.
https://www.rtl.fr/actu/international/crise-en-grece-quelle-est-la-position-de-la-france-7779025324
2015-07-07 10:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XyR24xi8304f_qqdB_Ah7A/330v220-2/online/image/2014/0525/7772252137_les-drapeaux-de-l-union-europeenne.jpg