1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Crash du vol MH17 : la mère d'une victime allemande poursuit l'Ukraine
1 min de lecture

Crash du vol MH17 : la mère d'une victime allemande poursuit l'Ukraine

L'Ukraine est poursuivie devant la Cour européenne des droits de l'homme par la mère d'une victime allemande du crash du vol MH17.

Les enquêteurs allemands sur le site du crash en Ukraine.
Les enquêteurs allemands sur le site du crash en Ukraine.
Crédit : MENAHEM KAHANA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La mère d'une victime allemande du crash du vol MH17 de Malaysia Airlines a attaqué l'Ukraine devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg, reprochant à Kiev de n'avoir pas fermé son espace aérien aux vols civils alors que la zone était en guerre, écrit le quotidien Bild.

La plaignante a déposé sa requête contre l'Etat ukrainien "la semaine dernière", indique le quotidien populaire allemand dans son édition de ce dimanche. Selon Bild, elle réclame 800.000 euros de dommages pour homicide par négligence.

Les droits de survol rapportent plusieurs millions de dollars par mois

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines a été abattu le 17 juillet par un missile à l'est de l'Ukraine, au dessus du territoire contrôlé par les rebelles pro-russes, tuant les 298 personnes à bord, dont une majorité de Néerlandais. Kiev et les Occidentaux accusent la Russie d'avoir fourni aux rebelles le missile qui aurait pu servir à abattre l'appareil, ce que ces derniers et Moscou démentent, pointant du doigt les forces ukrainiennes.

Dans sa requête, la mère de la victime reproche à l'Etat ukrainien de n'avoir pas fermé son espace aérien aux vols civils, en dépit des combats qui faisaient rage, indique le journal. Selon la plaignante, l'Ukraine n'a pas fermé son espace aérien parce qu'elle ne voulait pas renoncer aux recettes des droits de survol du pays, indique Bild. A l'époque, les quelque 700 survols quotidiens de son territoire auraient rapporté à l'Ukraine plusieurs millions de dollars par mois, poursuit le quotidien.

À lire aussi

La plaignante est défendue par l'avocat et professeur allemand de droit de l'aviation Elmar Giemulla qui a un cabinet à Berlin. Fin septembre, il avait annoncé son intention de déposer plainte devant la juridiction européenne à Strasbourg, précisant défendre trois familles allemandes. "En laissant son espace aérien ouvert aux vols civils venant d'autres pays, l'Etat doit assurer leur sécurité. Si ceci est temporairement impossible, il doit fermer son espace aérien", avait alors indiqué le conseil.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.