1 min de lecture Crash A320 Germanwings

Crash de l'A320 de Germanwings : faut-il réviser les règles de sécurité ?

L'Agence européenne pour la sécurité aérienne réunit des experts ce jeudi pour plancher sur la question, deux mois après le drame qui a coûté la vie à 150 personnes.

A320 de la Germanwings : des enquêteurs sur les lieux du crash le 26 mars 2015
A320 de la Germanwings : des enquêteurs sur les lieux du crash le 26 mars 2015 Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Mieux surveiller la santé des pilotes, modifier l'accès au cockpit et le verrouillage des portes... Ce sont quelques unes des pistes envisagées. Un groupe d'experts se réunit ce jeudi 7 mai à Bruxelles, pour étudier une possible révision des règles de sécurité dans les cabines de pilotage des avions. Une table ronde organisée après le crash intentionnel d'un appareil de la Germanwings qui a fait 150 morts le 24 mars dans les Alpes

Ce groupe d'experts, constitué par l'EASA (Agence européenne pour la sécurité aérienne), doit se retrouver à Bruxelles pour "tirer les leçons" de l'accident de l'Airbus A320, a précisé Jakub Adamowicz, porte-parole de la Commission pour les transports.

Trois pistes de réflexion

Les travaux vont porter sur trois domaines : le système de verrouillage de la porte du poste de pilotage, les procédures d'entrée et de sortie du cockpit et les critères de surveillance médicale des pilotes

L'enquête préliminaire du Bureau français d'enquête et d'analyse publiée mercredi a démontré que "le copilote a intentionnellement fait s'écraser l'appareil", a-t-il rappelé. 

À lire aussi
Andreas Lubitz est le copilote responsable du crash de l'A320 de la Germanwings (illustration). Crash A320 Germanwings
Crash de la Germanwings : les proches des victimes choqués par une initiative des parents d'Andreas Lubitz

L'objectif des travaux menés par ces experts est de "prévenir qu'un tel accident puisse se reproduire", a expliqué le porte-parole. Ce groupe fera des propositions concrètes pour améliorer, si cela s'avère nécessaire, la sécurité de l'aviation civile. Les travaux des experts de l'EASA sont menés en parallèle de l'enquête du BEA, dont le rapport définitif est attendu dans un an. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash A320 Germanwings Commission européenne Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants