1 min de lecture Belgique

Coronavirus : émotion en Belgique après le suicide d'une jeune coiffeuse

Alysson, une coiffeuse belge de 24 ans, s'est suicidée en plein confinement, devenant un symbole de détresse dans le pays.

Alysson Jadin, coiffeuse belge 24 ans, a été retrouvée morte lundi
Alysson Jadin, coiffeuse belge 24 ans, a été retrouvée morte lundi Crédit : Kenzo TRIBOUILLARD / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

C'est un drame qui émeut toute la Belgique. Lundi 16 novembre, Alysson Jadin, jeune Belge de 24 ans qui venait d'ouvrir son barber-shop à Liège, a été retrouvée morte. Pour ses proches, elle n'a pas supporté d'être jugée "non essentielle" par le gouvernement et s'est suicidée. Un drame devenu symbole de la détresse face à la pandémie.

La jeune femme a été retrouvée morte, sans avoir laissé d'explication écrite, d'après les premiers éléments disponibles. Mais dans son entourage, tout le monde a fait le lien entre les mesures sanitaires et son geste désespéré, dans un pays durement frappé par le coronavirus et contraint à un second confinement

Interrogé jeudi au Parlement, le Premier ministre a évoqué "une personne qui voulait commencer son commerce avec plein d'ambitions, plein d'espoir" et "a été confrontée à une situation qui n'est pas de sa faute". Ce drame "nous a tous énormément touchés", "c'est clair que l'impact humain et psychologique de la deuxième vague (de la pandémie) est supérieur", a reconnu le Premier ministre. 

Un "fonds Alysson"

Coiffeuse au chômage, Alysson Jadin avait démarré son activité début août, et n'aurait pas supporté la fermeture imposée dans le cadre du deuxième confinement il y a trois semaines. Serge Schoonbroodt, client et ami d'Alysson, raconte que cette dernière lui avait dit s'inquiéter du confinement lors de leur dernière rencontre. "Quand Alysson a contacté les services qui devaient l'aider, on lui a répondu qu'elle était non essentielle... activité non essentielle", explique t-il à l'AFP.

À lire aussi
Le policier belge encourt cinq ans de prison pour homicide involontaire. faits divers
Belgique : un policier jugé pour avoir tué une petite fille kurde

"Il fallait justifier des paiements de charge sociale comparés à ceux de l'année précédente, ce qu'elle n'avait pas évidemment pas", enchaîne celui qui veut désormais créer un "fonds Alysson" pour venir en aide aux indépendants étranglés financièrement. Devant la boutique d'Alysson, les hommages se sont multipliés au fil de la semaine. Les bouquets de fleurs s'entassent devant la vitrine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Belgique Suicide Coiffure
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants