2 min de lecture Donald Trump

Corée du Nord : la tension monte entre Donald Trump et Pékin

Donald Trump a une nouvelle fois accusé mercredi la Chine d'avoir une responsabilité majeure dans la paralysie des discussions actuelles avec la Corée du Nord, se gardant d'adresser la moindre critique au régime de Pyongyang.

Donald Trump à Washington le 30 juillet 2018
Donald Trump à Washington le 30 juillet 2018 Crédit : Mark Wilson/NEWSCOM/SIPA
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

Washington devrait "se regarder dans le miroir au lieu de critiquer les autres". Voilà ce que l'on pense des États-Unis en Chine. La porte-parole de la diplomatie chinoise, Hua Chunying, a déclaré devant la presse, jeudi 30 août, que "beaucoup de gens, comme moi, pensent qu'avec leur logique irresponsable et absurde, les États-Unis sont champions du monde".

Une attaque en réponse à une nouvelle accusation de la part de Donald Trump envers Pékin, qu'il nomme responsable dans la paralysie des discussions actuelles avec la Corée du Nord. "La Chine complique grandement les choses sur les relations avec la Corée du Nord", a lancé le président américain depuis la Maison Blanche, tout en réaffirmant haut et fort avoir "une relation fantastique" avec Kim Jong Un. 

Le président américain martèle une équation simple : la Chine met des bâtons dans les roues du processus diplomatique en cours en raison des différends commerciaux entre Washington et Pékin qui s'invectivent à coups de droits de douane sur des milliards de dollars de marchandises.

À lire aussi
Christine Blasey Ford, est la femme qui accuse d'agression sexuelle Brett Kavanaugh, le candidat de Donald Trump à la Cour suprême. États-Unis
États-Unis : l'accusatrice de Brett Kavanaugh accepte de témoigner devant le Sénat

Le dossier phare de Donald Trump

L'impasse actuelle est une source de frustration palpable pour le locataire de la Maison Blanche qui rêve de démontrer avec le dossier nord-coréen qu'il peut, grâce à ses talents auto-revendiqués de négociateur, réussir là où tous ses prédécesseurs, républicains comme démocrates, ont échoué. 

La pilule est d'autant plus amère qu'il s'est longtemps montré très optimiste - faisant preuve d'une grande naïveté, selon ses détracteurs - sur l'impact de sa rencontre de juin à Singapour avec l'héritier de la dynastie des Kim, qui règne d'une main de fer sur la Corée du Nord depuis plus de 60 ans. 

"Il n'y a plus de menace nucléaire de la part de la Corée du Nord", avait-il lancé dans un tweet désormais célèbre après avoir quitté la cité-État. "Le président Obama disait que la Corée du Nord était notre plus gros et plus dangereux problème. Ce n'est plus le cas - dormez bien ce soir !". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Corée du Nord Chine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794597019
Corée du Nord : la tension monte entre Donald Trump et Pékin
Corée du Nord : la tension monte entre Donald Trump et Pékin
Donald Trump a une nouvelle fois accusé mercredi la Chine d'avoir une responsabilité majeure dans la paralysie des discussions actuelles avec la Corée du Nord, se gardant d'adresser la moindre critique au régime de Pyongyang.
https://www.rtl.fr/actu/international/coree-du-nord-la-tension-monte-entre-donald-trump-et-pekin-7794597019
2018-08-30 18:04:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Zx8ODXCrdykRjIwZcNg9qw/330v220-2/online/image/2018/0731/7794280296_donald-trump-a-washington-le-30-juillet-2018.jpg