1 min de lecture Faits divers

Chine : un homme se rend après 30 ans de cavale, et découvre qu'il n'est pas recherché

Un homme de 52 ans s'est rendu à la police après 30 ans de cavale, mais la police lui signifie qu'il n'était pas recherché.

Un véhicule de la police chinoise (illustration)
Un véhicule de la police chinoise (illustration) Crédit : MARK RALSTON / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Il a passé 30 ans en cavale, pour rien. En 1990, un homme prénommé Zhou et habitant à Yinchuan, le chef-lieu de la région autonome hui du Ningxia, située dans le nord-ouest de la Chine, est impliqué dans une bagarre. Il prend la fuite, pensant qu'il a blessé gravement un homme lors de la rixe. 

Le lendemain, Zhou revient sur les lieux de l'incident et y voit une voiture de police stationnée. Il craint d'être mêlé à une affaire pénale, et décide de fuir, pour une cavale qui va durer 30 ans, indique le Beijing News, relayé par Ouest-France. S'ensuivent alors 30 années à faire profil bas, à faire des petits boulots dans des mines ou des briqueteries

Finalement, à l'âge de 52 ans, Zhou craque et se rend aux autorités, submergé par le remord. Mais au moment où il s'attend à être arrêté, il entend les policiers lui expliquer qu'il n'y a aucune recherche à son encontre et que son nom n'apparaît sur aucun registre de police. Il fond alors en larmes devant tant d'années gâchées, relaies la presse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Disparition Chine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants