1 min de lecture Carlos Ghosn

Carlos Ghosn : "Les Américains sont venus à l'aide des Japonais", dit son avocat sur RTL

INVITÉ RTL - L'ancien PDG de Renault-Nissan, accusé d'avoir détourné 140 millions de dollars, a payé une amende d'un million de dollars. Son avocat, Jean-Yves Le Borgne, se demande "pourquoi les Américains se mêlent de cette affaire tristement japonaise".

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Carlos Ghosn : "les Américains sont venus à l'aide des Japonais" pour son avocat Crédit Image : Behrouz MEHRI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Nicolas Barreiro

Carlos Ghosn vient de signer un accord avec la Security Exchange Comission (SEC), le gendarme de la bourse aux États-Unis. Toujours assigné à résidence au Japon, l'ancien PDG de l'alliance Renault-Nissan est accusé d'avoir détourné plus de 140 millions de dollars sur une dizaine d'années en rémunération et indemnité retraite.

La SEC vient de conclure un accord à un million de dollars avec Carlos Ghosn, "c'est une façon d'avoir la paix", selon Jean-Yves Le Borgne, son avocat. Il s'agit en fait d'une amende civile à payer pour solder les poursuites, bien qu'il ne reconnaisse pas être responsable.

"Les Américains sont venus à l'aide des Japonais", estime l'avocat de l'accusé sur RTL. Ce dernier dénonce également le système américain : Aux États-Unis, lorsque l'on montre une faiblesse, on est près d'être maltraité et au surplus, l'étranger est prêt à payer. [...] pourquoi les Américains se mêlent de cette affaire tristement japonaise ?"

Dans cet accord, signé par Carlos Ghosn, il est stipulé, en plus de l'amende, que l'ex-PDG de Renault-Nissan n'a plus le droit de diriger une entreprise cotée en bourse pendant les dix années à venir, il s'est également engagé à ne pas rejoindre un conseil d'administration pendant ce temps-là.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carlos Ghosn États-Unis Japon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants