1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Canada : un ingénieur à la retraite inculpé de quatre meurtres
1 min de lecture

Canada : un ingénieur à la retraite inculpé de quatre meurtres

L'enquête a permis de déterminer qu'il connaissait ses victimes. L'épouse de l'une d'entre elles évoque un conflit de voisinage.

La ville de Penticton, dans l'Ouest canadien.
La ville de Penticton, dans l'Ouest canadien.
Crédit : Capture d'écran / Google Maps
Léa Stassinet & AFP

Qu'est-ce qui a poussé John Brittain, 68 ans, à commettre quatre meurtres, dont trois prémédités ? L'enquête va devoir le déterminer. Ce mardi 16 avril, cet ingénieur canadien à la retraite a été inculpé de quatre chefs d'accusation de meurtre, au lendemain d'une série de fusillades ciblées qui ont fait quatre morts à Penticton, dans l'ouest du pays.

Le suspect s'est présenté spontanément dans un commissariat de la ville après que la police eut été appelée pour les deux premiers homicides lundi en fin de matinée. Le retraité avait alors été placé en garde à vue. Les enquêteurs ont ensuite découvert les corps de deux autres victimes lors de recherches dans la banlieue de Penticton, une ville d'environ 30.000 habitants en Colombie-Britannique. 

"Notre enquête préliminaire a déterminé que l'accusé et chacune des victimes se connaissaient", a indiqué lors d'une conférence de presse Ted De Jager, porte-parole de la police fédérale canadienne. "La question du mobile fait toujours l'objet d'une enquête", a-t-il poursuivi, précisant que "pour l'instant, notre enquête se poursuit sur plusieurs scènes de crime".

Renate Winter, la femme de la première victime, Rudi Winter, 71 ans, a indiqué aux médias locaux que le meurtre était probablement lié à une dispute de voisinage. Le couple, selon elle, était en mauvais termes avec l'ex-femme du tireur, qui vivait à proximité. Les autorités n'ont pas précisé les identités des trois autres victimes, un homme et deux femmes, toutes sexagénaires ou septuagénaires. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/