1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Californie : huit maires demandent la réouverture des parcs d'attractions
2 min de lecture

Californie : huit maires demandent la réouverture des parcs d'attractions

Les maires de huit grandes villes de Californie, dont Los Angeles, ont écrit ce lundi 2 novembre au gouverneur de l'État pour lui demander d'assouplir ses critères sanitaires afin d'accélérer la réouverture des grands parcs d'attractions comme Disneyland, fermés depuis le début de la pandémie.

Les portes fermées du parc Disneyland le premier jour de la fermeture des parcs à thème Disneyland et Disney California Adventure le 14 mars 2020 aux États-Unis.
Les portes fermées du parc Disneyland le premier jour de la fermeture des parcs à thème Disneyland et Disney California Adventure le 14 mars 2020 aux États-Unis.
Crédit : DAVID MCNEW / AFP
Sarah Ugolini & AFP

Ils veulent réouvrir les parcs d'attraction. Les maires de huit grandes villes de Californie, dont Los Angeles, ont écrit ce lundi 2 novembre au gouverneur de l'État pour lui demander d'assouplir ses critères sanitaires afin d'accélérer la réouverture des grands parcs d'attractions comme Disneyland, fermés depuis le début de la pandémie.

Les autorités californiennes ont édicté le mois dernier des règles très strictes pour la réouverture des nombreux parcs d'attraction de l'État, qui rendent inenvisageable la reprise des activités pour ces parcs avant au moins plusieurs semaines, sinon plusieurs mois.

D'après ces recommandations, les grands parcs comme Disneyland ou Universal Studios ne pourront accueillir du public que lorsque la zone sera passée en niveau 4, le moins restrictif. La fréquentation sera limitée à 25% de la capacité et les visiteurs devront y porter des masques en toutes circonstances.

"L'économie et la santé publique ne sont pas incompatibles"

La ville d'Anaheim, où est situé Disneyland, est actuellement en niveau 2 tandis que le parc Universal Studios, près de Los Angeles, est encore en niveau 1, le plus élevé. "Les recommandations édictées par votre administration font passer en priorité la santé publique et la sécurité des visiteurs et des employés. C'est le bon angle d'attaque. Néanmoins, l'économie et la santé publique ne sont pas incompatibles", écrivent les huit maires de grandes villes, dont ceux de Los Angeles, Eric Garcetti, et d'Anaheim, Harry Sidhu.

À lire aussi

"Nous nous inquiétons du fait que les recommandations de l'État puissent repousser la réouverture des grandes parcs à thème jusqu'à une année, ce qui aurait un impact important sur des centaines de milliers d'emplois, des milliers de petites entreprises et des milliards de recettes fiscales pour nos villes", poursuivent-ils dans leur lettre au gouverneur Gavin Newsom.

Les maires concernés demandent donc au gouverneur de travailler à un assouplissement des critères sanitaires permettant la reprise d'activité des grands parcs dès le retour au niveau 3. Les parcs californiens sont fermés depuis la flambée de la pandémie à la mi-mars. 

Disney a annoncé la suppression de 28.000 emplois aux États-Unis

Le mois dernier, Disney a annoncé la suppression de 28.000 emplois aux États-Unis dans ses activités liées aux parcs d'attractions, invoquant l'impact de la pandémie sur ses recettes et particulièrement la fermeture de Disneyland.

Ce parc d'attractions, qui attire habituellement des millions de touristes chaque année, est le deuxième le plus visité au monde, derrière Disney World à Orlando (Floride), qui a déjà rouvert en juillet avec une jauge limitée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/