1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Bruxelles : explosion à la gare centrale, l'auteur présumé décédé
3 min de lecture

Bruxelles : explosion à la gare centrale, l'auteur présumé décédé

La gare a été évacuée en début de soirée, après une détonation entendue. Le suspect a été neutralisé par balles.

Un militaire près de la gare centrale de Bruxelles, le 20 juin 2017
Un militaire près de la gare centrale de Bruxelles, le 20 juin 2017
Crédit : AFP
Marie Demeulenaere & La rédaction numérique de RTL & AFP

La gare centrale de Bruxelles a été évacuée en début de soirée, ce mardi 20 juin. Un bruit d'explosion a été entendu peu avant 21h et proviendrait de l'intérieur de l'édifice, selon plusieurs médias belges. Un suspect a été neutralisé par des militaires, d'après le parquet de la capitale cité par l'agence de presse Belga. L'état de santé de l'individu n'a pas été précisé. La police de la ville indique que la situation "est sous contrôle". Outre le suspect, personne n'a été blessé, selon le porte-parole des pompiers de Bruxelles contacté par Le Soir.

Un important dispositif de sécurité et de nombreux moyens de secours ont été déployés autour de la gare, à l'intérieur de laquelle un mouvement de panique a éclaté. Le trafic ferroviaire est désormais interrompu et des lignes de métro ont été mises à l'arrêt.

L'évolution de la situation :

03h - Ce live est désormais terminé, merci à toutes et à tous de l'avoir suivi.

02h30 - Peu avant 1h, l'agence de presse Belga, qui se trouvait sur place, a entendu une petite explosion provenant de la rue du Marché aux herbes, provoquée par le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs rapporte Le Soir.

01h57 - Sur Twitter, les Belges sont nombreux à remercier les militaires et les forces de l'ordre qui ont neutralisé l'auteur présumé de l'attaque dans une gare bruxelloise. 

01h35 - Le périmètre de sécurité autour de la gare centrale de Bruxelles tend à se réduire selon un journaliste de RTL Info

À lire aussi

00h22 - Le parquet a confirmé la mort de l'auteur présumé de l'attentat. Les militaires ont ouvert le feu sur l'assaillant après l'explosion de sa valise dans un couloir de la gare centrale de Bruxelles.

00h15 - "Les militaires ont neutralisé [l'assaillant] avec des coups de feu", a rapporté le porte-parole de la police belge, Peter De Waele lors d'une conférence de presse tenue en toute fin de soirée, mardi 20 juin.

23h33 - Éric Van Der Sypt, porte-parole du parquet a précisé que le suspect avait été "neutralisé" par des militaires. Il n'a cependant pas confirmé si "l'auteur est mort ou vivant".

23h22 - Le parquet fédéral Belge a indiqué qu'il considérait l'explosion dans la gare de Bruxelles "comme une attaque terroriste".

22h27 - La police serait actuellement en train d'atteindre les équipes de déminage, car l'assaillant aurait encore des fils présents sur le corps, selon La Libre. 

22h17 - "J'étais dehors. Je suis descendu. A l'entresol, quelqu'un criait. J'ai pas prêté attention. Puis il a crié 'Allah Wakbar'. Et là il a fait exploser le trolley", aurait déclaré Nicolas Van Herrewegen, témoin direct de la scène et agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges.

22h09 - "Un militaire a neutralisé un individu dans la gare centrale. La situation est sous contrôle", répète la police belge sur les réseaux sociaux. La Libre fait savoir qu'une équipe de déminage est attendue sur place.

22h01 - La grand-place n'a pas été évacuée, comme le montrent plusieurs photos sur les réseaux sociaux.

22h00 - L'explosion était de "faible intensité", selon un commissaire de police de la zone de Bruxelles joint par Le Soir.

21h54 - Selon La Libre, l'individu portait un sac-à-dos et ce qui ressemble à une ceinture d'explosifs.  Les militaires sont présents sur place et un important dispositif de sécurité a été déployé.

21h45 - Une explosion apparemment criminelle a eu lieu mardi soir dans la Gare Centrale de Bruxelles et l'auteur présumé a été "abattu", a indiqué l'agence de presse Belga, citant le parquet de la capitale, sans préciser l'état de santé de la victime. Les forces de l'ordre sont sur place.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/