1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Brexit : Londres veut baisser fortement l'impôt sur les sociétés
1 min de lecture

Brexit : Londres veut baisser fortement l'impôt sur les sociétés

ÉDITO - C'est la solution choc envisagée par le Royaume-Uni afin de retenir les entreprises après le référendum du 23 juin dernier.

François Lenglet
François Lenglet
Crédit : Damien Rigondeaud
L'Angleterre crée la surprise en annonçant une forte de baisse de son impôt sur les sociétés
03:14
Brexit : Londres veut baisser fortement l'impôt sur les sociétés
03:21
François Lenglet & Loïc Farge

Dix jours après le Brexit, l'Angleterre crée la surprise en annonçant une très forte baisse de son impôt sur les sociétés. Il s'agit de contrer les menaces de délocalisation qui viennent d'entreprises installées au Royaume-Uni et qui redoutent de ne plus avoir accès au grand marché européen si le pays fait sécession. C'est le cas, par exemple, de la compagnie aérienne EasyJet qui pourrait quitter en partie Londres, ou de l'opérateur téléphonique Vodaphone. Pour les retenir, en particulier dans cette période d'incertitude des négociations de sortie, le gouvernement britannique a annoncé son projet de baisser l'impôt sur les sociétés et sur les bénéfices, pour le faire passer de 20 à 15%.

Le Royaume-Uni se rapprocherait ainsi de l'Irlande, qui est aujourd'hui à 12,5%. Rappelons qu'en France nous sommes à 34% (le taux le plus élevé de tous les grands pays européens). Nos chances d'attirer les entreprises qui voudraient aujourd'hui quitter l'Angleterre sont très faibles. La France a une image mauvaise en matière fiscale, et qui est en partie injuste. Si notre taux apparent est élevé, nous possédons des niches fiscales très avantageuses pour les entreprises. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/