1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Brésil : des poursuites pénales requises contre l'ex président Lula
1 min de lecture

Brésil : des poursuites pénales requises contre l'ex président Lula

Un procureur de Sao Paulo a requis des poursuites contre l'ancien chef d'État. Il le soupçonne "d'occultation de biens et de blanchiment d'argent".

Luiz Inacio Lula da Silva entouré de ses supporters. L'ancien président brésilien est accusé de corruption.
Luiz Inacio Lula da Silva entouré de ses supporters. L'ancien président brésilien est accusé de corruption.
Crédit : Nelson Antoine/AP/SIPA
Nicolas Ledain & AFP

Une interpellation et des perquisitions la semaine dernière et une réquisition accablante mercredi 9 mars, l'image iconique de l'ex-leader de la gauche brésilienne est mise à mal. Un procureur de Sao Paulo vient de réclamer des poursuites pénales contre Luiz Inacio Lula da Silva. Le magistrat le soupçonne d'être impliqué dans l'affaire de corruption politique menée par l'entreprise étatique Petrobras. Le groupe pétrolier est accusé d'avoir participé aux financements de campagnes électorales et d'avoir couvert des dépenses du Parti des travailleurs dont Lula était le chef de file.

Dans cette affaire tentaculaire, le magistrat de Sao Paulo a des doutes sur un appartement de la station balnéaire de Guaruja dont Lula nie être le propriétaire. "Il s'agit d'une dénonciation pour occultation de biens et blanchiment d'argent", a indiqué à l'AFP une source du ministère public. Les enquêteurs évoquent "des indices selon lesquels Lula a reçu en 2014 au moins un million de reais (247.000 euros), apparemment sans justificatif, de l'entreprise OAS" à qui appartiendrait cet appartement. "Bien que l'ex-président allègue que l'appartement n'était pas à lui, car il est au nom de l'entreprise, plusieurs preuves indiquent le contraire", ont affirmé les procureurs. Après l'interpellation de l'ancien président le 4 mars, les magistrats avaient indiqué avoir des documents qui prouvent son implication dans le scandale Petrobras. Il aurait reçu plusieurs faveurs de la part d'entreprises du BTP citées dans cette gigantesque affaire de corruption.

Les avocats et les proches de Lula dénoncent une tentative de déstabilisation politique. L'ex chef d'État est encore très populaire au Brésil, il est d'ailleurs pressenti pour faire son retour au gouvernement et pourrait même se présenter à l'élection présidentielle de 2018.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.

Bienvenue sur RTL

Rejoignez la communauté RTL, RTL2 et Fun Radio pour profiter du meilleur de la radio

Je crée mon compte