1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Bill O’Reilly, vedette de Fox News, accusé de harcèlement sexuel
2 min de lecture

Bill O’Reilly, vedette de Fox News, accusé de harcèlement sexuel

REPLAY - Bill O’Reilly pèse beaucoup dans l'avis des électeurs républicains aux États-Unis et son retrait de la chaîne pourrait provoquer un raz-de-marrée médiatique.

Une pancarte en soutien au journaliste dans les rues de New York
Une pancarte en soutien au journaliste dans les rues de New York
Crédit : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Philippe Corbé : Bill O'Reilly, vedette de Fox News, accusé de harcèlement sexuel
03:11
Bill O'Reilly, vedette de Fox News, accusé de harcèlement sexuel
03:15
Philippe Corbé

Un journaliste star de la télévision américaine est dans de sales draps. Il est accusé de harcèlement sexuel. Bill O’Reilly est le journaliste vedette de Fox News depuis la création de la chaîne il y a plus de 20 ans. Il présente chaque soir une émission à 20h. C’est le plus regardé non seulement de la chaîne, mais le plus regardé de tout le câble américain. Il est extrêmement puissant, rien que son émission a rapporté 126 millions de dollars de revenus publicitaires en un an. Mais il est aussi extrêmement influent politiquement. 


Difficile de faire carrière au parti républicain si vous n’êtes pas dans les petits papiers de Bill O’Reilly, dont l’avis compte pour des millions d’électeurs de droite. Car il ne fait pas qu’interviewer, il donne son avis, toute une partie de l’émission est une sorte de cours, avec les points clés du jour, les commentaires qu’il veut faire sur l’actualité. Par exemple il y a quelques jours il s’est moqué de la perruque que porte une élue démocrate noire au Congrès. Elle a 78 ans, mais en prime time Bill O’Reilly se moque de sa perruque. C’est un homme tout à fait charmant avec les femmes, tous ceux qui regardent son émission le savent, mais on a appris ces derniers jours que c’est pire. C’est un vrai obsédé sexuel.

Un véritable obsédé sexuel

Il pratique le harcèlement poussé, au delà de la promotion canapé. Qu’il exerce volontiers sur de jeunes collaboratrices de Fox News, ou des chroniqueuses. Sur la chaîne, les journalistes doivent porter systématiquement des jupes, parfois assez courtes, et les décolletés sont mis en valeur. Et donc Bill O’Reilly a menacé au fil des ans plusieurs journalistes. 

Soit elles cédaient à ses avances, soit il brisait leurs carrières. Certaines d’entre elles se sont plaintes. Et donc on vient apprendre que pour étouffer 5 affaires, le journaliste vedette et la chaîne ont du payer 13 millions de dollars pour acheter le silence de ces femmes. Et ça n’est qu’un début, puisque depuis ces révélations, d’autres collaboratrices se sont fait connaitre.

Donald Trump prend sa défense

En ce qui concerne les sanctions de la chaîne, c’est compliqué parce que le fondateur de Fox News a du lui même quitter l’entreprise l’été dernier pour des affaires de harcèlement sexuel. Visiblement ça fait partie de la culture d’entreprise. Donald Trump, qui avait l’habitude d’aller voir des matchs avec Bill O’Reilly, a même pris sa défense publiquement l’autre jour en pleine crise syrienne. Il ne voit pas ce qu’il a fait de mal.

À lire aussi

Mais malgré ses soutiens, ses jours sont peut être comptés car des annonceurs, par dizaines, refusent désormais de placer leurs publicités dans les écrans de l’émission de Bill O’Reilly. Et ça ne pourra pas durer longtemps, car il est la vache à lait d’une chaîne, Fox News, qui est elle même la vache à lait de l’empire Fox, les studios de la 20th Century Fox. S’il devait se retirer de l’antenne, ce serait un tremblement de terre non seulement à la télé américaine, mais aussi dans la politique américaine, tant il pèse sur ce que pensent les électeurs républicains. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/