1 min de lecture Chine

Avion de la Malaysia Airlines disparu : la Chine déploie des navires dans l'Océan Indien

Au moins sept navires chinois vont être déployés dans le sud de l'océan Indien, où de larges "objets flottants" considérés comme d'éventuels débris du vol MH370 ont été repérés.

Des responsables norvégiens indiquent la zone de l'Océan Indien où des "objets flottants" ont été repérés.
Des responsables norvégiens indiquent la zone de l'Océan Indien où des "objets flottants" ont été repérés. Crédit : AFP / TERJE BENDIKSBY
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Ce jeudi, l'Australie avait indiqué avoir détecté des débris dans l'Océan indien qui pourraient appartenir au Boeing de Malaysia Airlines disparu depuis treize jours. Cette piste avait été jugée "crédible" par la Malaisie. Ce vendredi, la Chine a décidé d'envoyer des navires de secours sur zone. Le Haixun 01 et 31, tout comme les Nanhaijiu 101 et 115 sont sur le point de partir et trois autres navires sont déjà en route, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

Les recherches se concentrent désormais sur une vaste étendue d'eau glacée de quelque 23.000 km2, à 2.500 km au sud-ouest de Perth, la principale ville de la côte ouest australienne. Selon Chine nouvelle, le brise-glace chinois Xuelong ("Dragon des neiges") sera également déployé sur place "aussi rapidement que possible". Il est actuellement amarré dans le port australien de Fremantle, près de Perth.

Graphique des axes de recherche sur la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines.
Graphique des axes de recherche sur la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines. Crédit : AFP

Sur les 239 personnes à bord du Boeing 777, disparu des écrans radars le 8 mars alors qu'il effectuait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, figuraient 153 ressortissants chinois. Le président chinois Xi Jinping s'est dit, ce vendredi, "anéanti" par cette disparition mystérieuse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Malaysia airlines Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants