1 min de lecture Animaux

Australie : le koala est une espèce "fonctionnellement éteinte"

Il ne resterait plus que 80.000 koalas en Australie, espèce désormais classée dans la catégorie "fonctionnellement éteinte". Si leur habitat naturel n'est pas préservé, ils sont amenés à disparaître.

Un koala (illustration)
Un koala (illustration) Crédit : SIPA
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Les koalas vont disparaître. L'ONG Australian Koala Foundation tire la sonnette d'alarme, via un communiqué publié le vendredi 10 mai dernier, où elle explique que les koalas étaient encore près de 10 millions il y a 200 ans en Australie et qu'ils ne sont plus que 80.000 à l'heure actuelle. Un nombre en chute libre qui risque d'encore baisser au cours des prochains années, cette espèce ayant été classée dans la catégorie "fonctionnellement éteinte".

Un terme qui signifie qu'une population animale, dont la disparition s'accélère, n'est plus capable de reproduire une nouvelle génération. En outre, sa disparition a aussi des répercussions négatives sur la biodiversité puisque le koala joue un rôle essentiel à la sauvegarde de l'écosystème australien avec ses déjections qui apportent des éléments nutritifs à la terre. L'ONG révèle qu'il a entièrement disparu dans 41 des 128 zones qu'il occupait depuis 2010.

Cette disparition s'explique en grande partie par le réchauffement climatique avec la sécheresse et les vagues de chaleur qui touchent l'Australie et causent la perte de leur habitat naturel. Sa présidente Deborah Tabart en appelle donc à l'aide de son gouvernement, inactif sur le sujet ces dernières années : "Au gouvernement, personne n’a rien écrit pour protéger les koalas au cours des six dernières années". Des mesures vitales pour les koalas dont l'espèce pourrait bien passer de "fonctionnellement éteinte" à "en  voie d’extinction" dans les prochaines années.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Australie Disparition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants