1 min de lecture Migrants

Australie : de faux horoscopes pour dissuader les migrants sri lankais

Le gouvernement australien use de faux horoscopes, auxquels croient les Sri Lankais, afin de les dissuader d'immiger clandestinement vers l'Australie.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Australie : de faux horoscopes pour dissuader les migrants sri lankais Crédit Image : Handout / Port Douglas Marine Rescue / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Ryad Ouslimani

En Australie, c'est une initiative à la fois étonnante, stupéfiante, déconcertante, honteuse... Difficile de trouver un seul mot pour la qualifier. Les autorités australiennes n'ont pas hésité à créer de faux horoscopes pour dissuader les migrants sri lankais de débarquer sur leurs côtes. Le site américain BuzzFeed a publié quelques visuels de ses affiches qui ont été distribuées durant plusieurs années au Sri Lanka.  

Et les prévisions étaient cataclysmiques. Ainsi, on promettait aux sagittaires, par exemple, d'être endettés à vie. En bas de l'affiche, un message indiquait qu'aucun migrant sri lankai n'avait atteint illégalement les côtes australiennes depuis 4 ans. Une technique qui fonctionne car les Sri Lankais croient dur comme fer en l'horoscope.

Ce n'est pas la première fois que l'Australie s'offre des campagnes de pubs pour tenter de dissuader les demandeurs d'asile. Depuis 2013, le pays a dépensé plusieurs millions dans ce genre campagne, rappelle 20 Minutes. Le président américain Donald Trump avait même twitté une série d'affiches avec ce commentaire : "Beaucoup de choses à apprendre".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Sri Lanka Australie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants