1 min de lecture Attentats en Catalogne

Attentats en Espagne : la cellule terroriste préparait une attaque plus importante

L'un des quatre suspects encore en vie a admis mardi 22 août que la cellule terroriste préparait un attentat de plus grande envergure que les attaques de Barcelone et Cambrils.

La cellule terroriste responsable des attentats en Espagne prévoyait une plus grande attaque
La cellule terroriste responsable des attentats en Espagne prévoyait une plus grande attaque Crédit : JAVIER SORIANO / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Une attaque de plus grande envergure a bien été évitée. Mohamed Houli Chemla, l'un des quatre suspect encore en vie, 
a confirmé devant le juge d'instruction ses déclarations en garde à vue, selon lesquelles la cellule terroriste préparait un attentat plus important que les deux attaques de Barcelone et Cambrils, perpétrées jeudi 17 et vendredi 18 août. Un double attentat qui a fait 15 morts et plus de 120 blessés. 

Mardi 22 août au matin, au lendemain de l'opération de police ayant permis d'abattre le conducteur de la voiture bélier des Ramblas, les quatre suspects arrêtés dans l'enquête sur les attentats en Catalogne sont arrivés au tribunal de Madrid pour y être inculpés.

Outre Mohamed Houli Chemla, les trois autres suspects sont Mohammed Alla, Salh el Karib et Driss Oukabir. Ce dernier, un temps soupçonné d'avoir commis la tuerie de Barcelone, s'était rendu aux autorités assurant que son frère, Moussa Oukabir, tué lors de l'attaque à Cambrils, lui avait volé ses papiers.

Dans la soirée du mardi 22 août, à l'issue de leur audition, le juge en charge de l'enquête a placé en détention deux des terroristes. Un troisième membre a quant à lui été laissé en liberté, sous contrôle judiciaire. Le magistrat s'est également laissé trois jours pour enquêter et décider s'il libère le quatrième suspect. Pour l'heure, aucune information ne permet de savoir quels sont les suspects détenus ou relâché.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Catalogne Espagne Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants